Traitement allergie remboursement modalités

Les différentes modalités de remboursement

Pour bénéficier d'un traitement allergique, vous devez vous rendre chez votre médecin. En mesure de vous apporter toutes les informations nécessaires, il pourra vous conseiller de faire des analyses complètes auprès d'un allergologue. Celui-ci vous indiquera de quelle allergie vous souffrez et si celle-ci nécessite des traitements spécifiques : homéopathie, corticoïdes, etc. L'ensemble de ces examens et traitements sont en partie  pris en charge par la Sécurité sociale et par votre mutuelle.

Le remboursement par la Sécurité sociale

En passant par votre médecin traitant, le remboursement de votre consultation chez un allergologue se fera à hauteur de 70%. En effet, les tarifs sont moins élevés grâce à l'absence de dépassement d'honoraire (montant non pris en charge par la Sécurité sociale) chez les médecins de secteur 1. Mais attention, si vous ne passez pas par votre médecin traitant, le taux de remboursement chute lourdement à 30%. Il est donc judicieux de suivre un parcours de soins dits « coordonnés » : il faut que votre médecin traitant vous dirige vers l'allergologue.

Il est également nécessaire de prendre en compte le remboursement des médicaments par la Sécurité sociale, et ceux-ci évoluent fortement en fonction de leur nature. À hauteur de 100% pour les médicaments définis comme irremplaçables, à hauteur de 65% pour les médicaments ayant un service médical rendu (SMR) important, de 30% pour les médicaments ayant un SMR modéré et à hauteur de 15% pour les médicaments ayant un SMR faible. À titre d'exemple, l'homéopathie est passée d'un taux de remboursement de 65% à 30% en 2003.

Le remboursement par votre mutuelle

Il existe de nombreux traitements pour de nombreuses allergies. Il est donc nécessaire que vous souscriviez une mutuelle en prenant en compte vos besoins. Certaines mutuelles, comme Amaguiz ou Malakoff Médéric, permettent un remboursement des dépassements d'honoraires, quand d'autres offrent des forfaits spécifiques concernant les traitements homéopathiques (Apicil, Ociane, etc.). A vous de définir ce qui est le plus pertinent selon votre traitement et, évidemment, son prix.

Vous souhaitez passer le printemps en toute tranquillité ? N'hésitez donc pas à comparer l'ensemble des offres de nos partenaires grâce à notre comparateur d'assurance.