couverture medicale pour fonctionnaire

La qualité des prestations, inconvénient majeur des appels d’offres de l’administration

Les services publics sont libres de prendre ou non une mutuelle santé couvrant leurs salariés. Pour aider ces derniers, de nombreuses collectivités passent elles-mêmes des appels d’offres auprès des différents organismes proposant une complémentaire santé.

Malheureusement, il n’est pas rare que les offres ainsi obtenues comportent des anomalies, sans compter que les prestations proposées ne peuvent pas répondre aux besoins spécifiques de chaque assuré ou famille. Il est donc indispensable d’étudier le contrat préalable dans les moindres détails avant de s’engager.

Adhérer soi-même à une mutuelle santé, attention au prix

La solution pour bénéficier d’une mutuelle santé parfaitement adaptée à son profil et ses besoins consiste par conséquent à choisir une formule individuelle. En plus d’une couverture sur mesure, il est possible de négocier un tarif compétitif en faisant jouer la concurrence.

Toutefois, les fonctionnaires qui optent pour ce système ne doivent généralement compter que sur eux-mêmes pour régler leurs cotisations. En effet, des études révèlent qu’en 2014, 41 % seulement des employeurs de l’État disposent de fonds à consacrer à la mutuelle santé de leurs collaborateurs.

Par ailleurs, des disparités importantes sont observées entre les différentes entités, puisque la prime versée varie de 6 euros par exemple pour les agents de l’éducation nationale contre 120 euros pour le personnel du ministère des Affaires étrangères. Pour certains, l’aide est encore loin des 24,50 euros mensuels de participation promise par l’administration.