Mutuelle qui paye le plus cher

Plus de 1 200€ par an consacrés à la Mutuelle santé !

prix mutuelle profil France

Premier enseignement de l'étude : personne n'est égal face à l'assurance santé et les prix sont très disparates d'un profil à l'autre.

En toute logique, ce sont les étudiants qui pointent tout en bas de ce classement. Pas d'enfants, pas de problèmes de santé et avec un budget restreint, les plus jeunes de ce classement s'en tire avec un tarif moyen sous les 500€ par an. C'est évidemment le tarif le moins cher de ce classement.

Sans surprise, les personnes sans activités professionnelles ou en recherche d'emploi arrivent juste après : près de 1 000€ par an pour souscrire une mutuelle santé. C'est 11% de moins que les Indépendant (Travailleurs non-salariés) et presque 20% de moins que les Cadres. Avec des tarifs affichés respectivement à 1 097€ et 1 218€ par an, les deux profils se rapprochent doucement de la moyenne nationale qui se situe à 1219,20€.

1 219€ c'est d'ailleurs le prix qui est payé par les Employés du secteur privé qui se classent deuxièmes de cette étude. Leur tarif est quasiment 15% plus élevé que celui de leurs homologues qui travaillent dans le secteur public (1 051€).

Enfin, tout en haut de ce classement, ce sont les retraités qui payent le plus cher ! Soins plus fréquents que le reste de la population, risques élevés d'hospitalisation, les Seniors sont les plus exposés aux dépenses de santé. Résultat ? Plus de 1 700€ par an investis dans une mutuelle individuelle. Un prix qui dépasse très largement leurs revenus mensuels et qui pose problèmes et question !

Des dépenses lourdes pour certains, minimes pour d'autres

prix mutuelle selon revenus

Pour apprécier le tarif d'une mutuelle santé, il est indispensable de le mettre en relation avec les revenus de chaque profil. Et à ce petit jeu, ce sont à nouveau les seniors qui l'emporte haut la main.

Les retraités sont en effet le seul profil de l'étude qui consacre plus d'1 mois de revenus pour s'assurer en santé. Pour être précis, le tarif annuel de leur mutuelle représente 135% de leurs pensions mensuelles. Autrement dit, c'est un mois et demi de pension qui, chaque année, n'est dépensé que pour payer une mutuelle santé.

Les Français sans emploi investissent également beaucoup pour s'offrir une mutuelle santé : près d'un mois de revenus (97%). Des chiffres impressionnants qui contrastent avec ceux des Cadres ou Indépendants pour qui l'effort ne représente guère plus de 10 jours de travail. Ramené au mois, la charge de la complémentaire représente 2,4 tous petits pour cent dans le budget moyen des Cadres.

Quant aux employés du secteur privé ou public, ils se retrouvent tout deux à consacrer une part non négligeable de leurs revenus. Entre 60 et 75% d'un mois de revenus est ainsi dédié à leur couverture santé.

Du simple au triple pour s'offrir des garanties renforcées

prix annuel garanties

Seul profil de notre étude à faire le choix d'une formule « Eco », les Français sans emploi privilégient sans doute l'économie au choix des garanties. Et cela s'explique par un ticket 400€ moins élevés à l'année. Quitte à ne plus être suffisamment protégé en cas de soin ou à mettre leur santé en péril ?

A l'opposé, évidemment, Cadres et salariés du secteur privé sont les seuls à choisir en majorité des garanties « Maxi ». Malgré un coût sensiblement plus élevé que les autres garanties, la formule « Maxi » répond à des attentes de couverture optimale et le budget de ces profils permet d'y répondre.

Entre les deux, une différence de 1 282€ qui s'explique évidemment par plus de garanties mais aussi par des plafonds de remboursement sensiblement plus important.

Quant aux garanties les plus demandées, les options renforcées en Dentaire arrivent en tête. Près de 9 demandes sur 10 souhaitent une garantie renforcée sur ce sujet alors qu'ils sont 7 sur 10 à le souhaiter pour l'optique. Hospitalisation et Médecine généraliste sont eux seulement renforcés par 1 assuré sur 2.