couverture sante d'entreprise

À partir du 1er janvier 2016, les entreprises sont obligées par la loi de proposer une complémentaire santé à leurs employés. Pour honorer cette obligation, il va dans leur intérêt de mener des négociations pour trouver le bon contrat.

Trouver le juste-milieu entre garanties et tarifs peut s’avérer complexe. Ainsi, les entreprises ont le choix, soit engager directement les négociations auprès des organismes de complémentaire santé, soit simplifier les démarches en s’adressant à un courtier en assurances.

Opter pour un courtier en assurance pour choisir son contrat

Pour les entreprises, il est conseillé de faire appel à un courtier en tant qu’intermédiaire en vue de choisir le contrat le plus adapté. Ce professionnel peut être considéré comme un acteur à part entière dans le domaine de la complémentaire santé. Effectivement, sa mission consiste à connaitre les offres des différents organismes afin de trouver le contrat le plus adapté à l’établissement privé qu’il représente.

Dans sa négociation, le professionnel établira les garanties à inclure dans le contrat, faisant suite à une étude préalable des profils des salariés. Il sera en mesure de proposer des simulations de prise en charge en comparant des offres entre elles.


De cette manière, la durée des négociations avec les organismes de santé est raccourcie et le contenu du contrat optimisé. Cette prestation est bénéfique à l’entreprise du fait que cela lui permette d’économiser du temps et de l’argent, notamment dans l’obtention d’un tarif optimisé en faisant jouer la concurrence.

S’adresser directement aux organismes de complémentaire santé

L’entreprise peut directement s’engager dans des entrevues avec l’organisme de son choix pour conclure son contrat de complémentaire santé. Pour cela, elle peut s’adresser à une mutuelle santé, un institut de prévoyance ou une assurance.

Cette solution, plus directe, n’est cependant pas sans risque. En effet, il incombe à l’entreprise de travailler simultanément avec plusieurs organismes pour avoir une base de comparaison solide, notamment dans le prix et les prestations.

Cela signifie une grande implication de l’entreprise, que ce soit sur le facteur temps ou l’argent. Si le choix de l’entreprise est de se lancer elle-même dans ce type de négociation, il est impératif de procéder à une étude préalable des besoins de ses salariés, surtout en termes de garanties.