scientifiques 5 formes de diabète non 2

Le diabète est une maladie qui a concerné plus de 425 millions de personnes dans le monde en 2015. Elle est liée à une augmentation anormale du sucre dans le sang. Cette hausse apparaît soit quand le pancréas ne produit pas assez d'insuline ou alors, lorsque celle-ci est mal utilisée. C’est cela qui donne actuellement lieu à l’identification de deux types de diabète : de type 1 et de type 2.

Les catégories actuelles

Actuellement, le diabète peut être classé en deux catégories, selon son type. Premièrement, le diabète de type 1 représente « seulement » un dixième des cas de cette maladie. On est capable de l’identifier par le fait que sa principale caractéristique est une insuffisante production d’insuline. Le plus souvent, le type 1 concerne les enfants et les jeunes adultes. C’est également la forme de diabète la « moins dangereuse ».


La forme qui représente la majorité de la population (90 %) est celle de type 2. Elle est caractérisée par un taux anormal de sucre dans le sang, toujours en hausse. Ce type de diabète est la plupart du temps provoqué par l’obésité ou par de mauvaises habitudes du mode de vie.

Des recherches qui incitent au changement

Une étude a été menée par des scientifiques suédois, afin d’identifier plus exactement toutes les formes de diabète qui peuvent exister. Pour cela, ils ont analysé 13 720 personnes atteintes de la maladie depuis 2008. Parmi les caractéristiques examinées se trouvaient le niveau de sucre dans le sang, la production d’insuline, la prise en compte de l’âge au moment où la maladie est apparue. De cette expérience a découlé une citation du professeur Leif Groop, l’un des auteurs de l’étude : « La classification actuelle ne suffit pas à prédire les complications qui peuvent survenir ». Il faut comprendre par cela que 2 types de diabète ne sont pas suffisants pour identifier la maladie, mais il en existerait 5.

Selon les chercheurs, la première catégorie concerne toujours le diabète de type 1 et les quatre autres, des divisions du type 2.

Les sous-catégories du diabète de type 2 se définissent par exemple par un grand risque que la rétine soit atteinte. Une autre catégorie se caractérise par des problèmes au niveau des reins et la résistance à l’insuline pour les personnes obèses. Enfin, les deux dernières catégories concernent toujours les personnes atteintes d’obésité, l’une précisément pour les jeunes personnes et l’autre pour les personnes ayant contracté la maladie plus tardivement.