Santé vague froid

La vague de froid

Le froid s’abat sur la France et devrait y rester plusieurs jours. Après avoir vécu un mois de janvier assez doux, les Français devront s’attendre à un mois de février beaucoup plus froid, avec des températures pouvant atteindre les -10 °C. C’est donc un froid rendu glacial par le vent qui attend la population française.

Cela a un nom : c’est le phénomène « Moscou-Paris ». Il s’explique par le fait que des masses d’air froid intenses viennent directement depuis la Sibérie, puis passent par la Scandinavie pour venir s’abattre sur l’Europe occidentale. Depuis dimanche après-midi, cette vague de froid amène des températures glaciales et progressent sur le pays. Cependant, Météo France annonce que « c'est sans doute toute la moitié nord de la France qui va être la plus touchée ».


En raison de cette vague de froid sibérien, les autorités ont décidé d’activer le plan « grand froid ». Après une réaction assez tardive de l’Etat, il va prendre effet dans 37 départements, ce qui permettra notamment aux sans-abris de bénéficier de plus de places d’hébergement. De son côté, la Direction générale de la Santé rappelle les précautions à prendre contre ce froid intense.

Des précautions indispensables

Afin de se protéger contre d’éventuels problèmes cardio-vasculaires, d’hypothermie, etc., la Direction générale de la Santé conseille aux personnes âgées et aux nourrissons d’éviter au maximum les sorties. Dans un cas de froid intense comme celui contre quoi la France fait actuellement face, le médecin Jean-Louis Etienne explique que les choses les plus importantes sont de « se couvrir et bien manger ».

Contre le grand froid, il est d’abord conseillé de rester au chaud. S’il est impératif de sortir, alors il faut veiller à s’habiller correctement. La règle exige d’accumuler les couches de vêtements et de protéger au mieux les extrémités du corps. De cette façon, la tête, le cou, les mains et les pieds doivent être couverts en priorité. Il est donc impératif de se munir d’un bonnet, d’une écharpe, d’une paire de gants.


Concernant l’alimentation, il est conseillé de manger plus calorique qu’habituellement. En effet, des aliments comme des pommes de terre ou des pâtes apportent de l’énergie à l’organisme et cela tient chaud au corps. Comme autre exemple, certains nutritionnistes expliquent que le gingembre et les épices améliorent la manière dont le corps dégage de la chaleur. Cependant, certaines idées reçues sont fausses. C’est notamment le cas de l’alcool, qui donne l'impression que le corps se réchauffe. Mais ce n’est qu’une sensation et en réalité, le corps voit sa température baisser, ce qui peut provoquer une hypothermie.