couverture medicale

Complémentaire santé à prix réduit pour les habitants du Loiret

Un nombre croissant de collectivités œuvrent à faciliter l’accès à une mutuelle santé pour la population locale. Pour cela, elles négocient un contrat à prix préférentiel ouvert à l’ensemble des habitants. Avec « Loiret Santé », une étape supplémentaire est franchie, puisque c’est la première fois qu’une telle initiative voit le jour à l’échelon départemental.

Cette offre s’adresse aux ménages les plus fragiles, estimés entre 5 % et 10 % de la population, qui n’ont pas les moyens de bénéficier de soins suffisants et appropriés. En effet, la non-possession d’une complémentaire santé conduit souvent au renoncement, comme l’explique la vice-présidente (UDI) du conseil départemental du Loiret, Alexandrine Leclerc.


Grâce à ce dispositif, les résidents permanents et les propriétaires d’une résidence secondaire ont de meilleures chances de bénéficier du système médical en payant un coût d’adhésion inférieur d’environ 25 % à celui d’un contrat individuel. Par ailleurs, la collectivité a créé un site internet pour promouvoir ce nouveau service ainsi qu'un comparateur en ligne des garanties et des tarifs.

Mutuelle santé proposée par Actiom pour 1400 communes

Le département du Loiret lance cette offre en partenariat avec l’Actiom. Depuis sa création en 2010, cette association d’assurés est déjà signataire de 1400 conventions avec des communes françaises, dont plus de 116 sont des villes de taille relativement importante toutes localisées dans la région parisienne.

En région, on retrouve des préfectures comme Besançon ou Chalon-sur-Saône sur la liste des territoires ayant proposé une telle couverture pour leurs habitants.

Avec le Loiret, Actiom conclut son premier accord avec un département. Ce dernier a dû, pour accéder à la dizaine de types de garanties proposée au titre de la mutuelle santé, en devenir adhérent, moyennant une cotisation annuelle de 12 euros.