Produits ménagers dangereux santé

Faire le ménage (trop souvent) est dangereux pour la santé

Si pendant longtemps, la dangerosité des produits ménagers a souvent été supposée, la preuve de leur impact sur la santé vient d’être apportée par des scientifiques norvégiens : inhaler les micro-particules de certains produits nettoyants, assainissants, anti-acariens, ou même désodorisants vendus en grande surface serait particulièrement dangereux pour les poumons car détenteurs de composés organiques et chimiques volatiles.

Près de 13,7% des femmes de ménage professionnelles observées développeraient un asthme suite à l’exposition fréquente aux composants chimiques que contiennent les produits ménagers. Une grande partie présenterait d’autres problèmes pulmonaires plus ou moins importants. Si l’étude portait sur plusieurs personnes, hommes et femmes, elle a démontré que ce sont celles qui exercent un travail nécessitant l’utilisation de produits ménagers qui sont les plus affectées, suivies de celles qui expliquent faire plusieurs fois par semaine le ménage chez elles avec de tels produits. Il s'agit majoritairement de femmes.


Aussi toxics que de fumer un paquet de cigarettes par jour

Pour les universitaires norvégiens à l’origine de cette étude, les conséquences de l’inhalation de produits ménagers sur les poumons seraient beaucoup plus importantes que celles de la cigarette. En fait, l’exposition fréquente à un produit ménager sur 10 ou 20 ans aurait le même effet que de fumer 20 cigarettes par jour pendant la même durée.

Produits ménagers et cigarettes auraient donc le même effet sur le souffle et les poumons des consommateurs. Pour remédier à ces risques, il est conseillé de diluer les produits utilisés avec de l’eau, d’éviter les produits en aérosols, d’utiliser un chiffon microfibre ou un masque couvrant le nez et la bouche et d'aérer le plus souvent possible une pièce après l'avoir nettoyé. L’idéal serait évidemment de se passer de ce type de produits au profit des solutions artisanales et naturelles : bicarbonate de soude, savon noir, vinaigre et autres remèdes de nettoyages de grand-mère seraient donc plus favorables pour la santé.