changement conditions prime achat vélo électrique

L’aide à l’achat d’un vélo électrique change

Un vélo à assistance électrique (VAE) coûte en moyenne entre 700 et 3 000 euros. Les modèles les plus performants peuvent coûter jusqu’à 7 500 euros. Plus rapides que le vélo classique, plus écologiques que les voitures, le VAE a fait l’unanimité. C’est pour cette raison que l’Etat et les collectivités avaient décidé de verser une prime de 200 euros ou 20% du prix d'achat à toute personne domiciliée en France de plus de 18 ans qui souhaitait acquérir un vélo électrique homologué, neuf, n’utilisant pas de batterie à plomb.

A compter du 1er février 2018, les conditions d’obtention de cette prime deviennent plus restrictives.

Les nouvelles modalités d’obtention de la prime à l’achat

Dès le 1er février 2018, pour bénéficier de cette prime étatique, il faudra : 

  • Etre domicilié en France, 
  • Etre non imposable à l’impôt sur le revenu sur l’année précédente celle en cours, 
  • Etre bénéficiaire d’une aide locale dédiée à l’achat d’un vélo électrique, propre à chaque département.

Le montant change également. Initialement de 200 euros en général et pouvant aller jusqu’à 400 euros en cumulant aide de la collectivité et aide de l’Etat, il sera désormais plafonné en fonction de différents critères:

  • le montant de l’aide d’État ne peut excéder le montant de l’aide accordée par la collectivité locale ;
  • le montant des deux aides cumulées ne peut être supérieur à 20% du coût d’acquisition ou 200 euros.