arnaque téléphonique assurance

C’est la Direction de la protection des habitants du Pas-de-Calais qui a tiré la sonnette d’alarme : des démarchages téléphoniques douteux font actuellement profusion dans le département.

Quid de ces appels ?

Dans un récent communiqué, la préfecture du Pas-de-Calais nous informe que « La Direction de la Protection des Populations (DDPP) du Pas-de-Calais est saisie depuis plusieurs jours de plaintes de consommateurs, démarchés par téléphone par certains courtiers proposant des contrats d’assurance (assurance complémentaire santé, assurance électroménager...) ».

Cela peut paraitre anodin, mais sachez qu’un « oui » au téléphone fait foi. Et ces personnes sans scrupules enregistrent très certainement ces appels pour mettre les consommateurs devant le fait accompli. Comme le rappelle la préfecture du Pas-de-Calais : « un contrat d’assurance peut être conclu suite à un accord donné par téléphone, la signature n’étant pas nécessaire pour établir l’engagement » .


Comment faire si j’ai dit « oui » ?

Vous avez 14 jours pour vous rétracter et ainsi contacter leur service client. Si jamais vous n’êtes pas satisfait de leur réponse, nous vous encourageons à saisir la Médiation de l’assurance. Vous pourrez ainsi prétexter, si tel est le cas, un démarchage qui ne respecte pas la législation en vigueur. Mais attention, si vous avez demandé que votre contrat démarre dès le jour de l’appel, il sera bien plus compliqué de faire marche arrière. Pour plus d’informations sur la résiliation de l’assurance, nous vous renvoyons vers cet article sur la loi Hamon.