Une nette augmentation

En ce qui concerne les remboursements de soins médicaux et dentaires pour le semestre, l'augmentation est de 1,5%. Les généralistes sont stables alors qu'il y a une progression de 2% pour les spécialistes. Il y a également une progression de 1,1% pour les chirurgiens dentistes. On remarque une forte hausse de 3,8% concernant les remboursements des soins d'auxiliaires médicaux durant les 6 premiers mois (en particulier pour les infirmiers).

Les remboursements de transport est un des plus coûteux

Les remboursements de transports sont à la hausse (4,7%). Les indemnités journalières quant à elles s'établissent à 4,6% sur les 6 mois précédents. Les remboursements de la liste des produits et prestations (LPP) augmentent également de 5%. 

Stabilité pour les médicaments

A contrario, les dépenses des médicaments des villes sont stables avec 0,3% de hausse au premier semestre. Il y a un poste se trouvant en recul, celui des remboursements d'analyses médicales (baisse de 0,8%). Ces données, selon l'Assurance maladie, ne peuvent être comparées à l'Objectif de progression des dépenses qui est voté par le Parlement en ce qui concerne le budget de la sécurité sociale (l'Ondam), qui est fixé à 2,1% en 2017, à cause des différents périmètres.