Pas de changement sur les mutuelles etudiantes

Tous les étudiants de 20 ans et plus au cours de l’année universitaire doivent impérativement adhérer à la sécurité sociale étudiante. Ils ne peuvent que trouver leur compte dans cette mutuelle santé, dont la portée s’étend jusqu’aux risques associés à un stage conventionné.

Tout comme pour les salariés, cette mutuelle santé offre également une prise en charge aux ayants-droit. Pour l’année universitaire 2016-2017, son coût reste le même que celui de l’année précédente. Les autres avantages comme la facilité de paiement demeurent encore valables.

Qu’est-ce qu’une mutuelle santé étudiant ?

L’adhésion à sécurité sociale est obligatoire pour les étudiants. Elle est payante pour les 20 ans et plus tout le long de l’année universitaire. Deux catégories d’étudiants restent toutefois dispensées de cette affiliation : les boursiers de l’enseignement supérieur et les étudiants exerçant une activité professionnelle.


En référence aux prestations, cette mutuelle santé met sur le même pied d’égalité les étudiants et les salariés. L’adhérent se voit rembourser les soins en cas de maladie (ou de maternité). Les prises en charge ne sont pas confinées au seul domaine des études. Les risques liés à des accidents ou maladies survenus lors d’un stage conventionné sont couverts. Enfin, la portée de cette assurance étudiant atteint également les ayants-droit pendant toute l’année universitaire.

Un coût mutuelle santé inchangé

Les étudiants commenceront certainement l’année universitaire 2016-2017 avec plus de sérénité. Faisant en principe l’objet d’une réévaluation chaque année, le coût mutuelle santé reste exceptionnellement à 215 euros. Cette bonne nouvelle a été annoncée par Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Elle est par la suite confirmée par l’arrêté du 6 juillet 2016, déjà publié au Journal officiel. Les étudiants continuent également de bénéficier d’une facilité de paiement. Les 215 euros peuvent être payés en trois fois, tout comme les droits d’inscription. Enfin, cette facilité de paiement s’applique dans tous établissements d’enseignement supérieur, au moment de l’inscription.