musique aide maladies

Le cerveau d’un être humain est constitué de plusieurs parties, qui ont chacune un rôle bien spécifique et certaines d’entre elles peuvent même se compléter et interagir. Des études révèlent que l’activation de certaines parties du cerveau peut aider le corps à retrouver certaines fonctions cognitives (fonctions qui organisent et contrôlent les actes volontaires d'une personne) touchées par une maladie.

Cela a déjà amené plusieurs chercheurs travaillant sur le sujet à expliquer que la musique agit sur le cerveau et donc sur le corps d’une personne. Elle aurait alors un rôle à jouer contre la maladie de Parkinson, les AVC, la dyslexie, la dépression…


Que se passe-t-il au niveau du cerveau ?

Quand une personne écoute de la musique, l’activité cérébrale se déclenche et toutes les zones du cerveau s’activent. Ensuite, la musique agira d’une manière différente selon le type de maladie.

Par exemple, si l’on parle de la maladie de Parkinson, ce sont les neurones liés à la motricité qui sont attaqués. Et bien dans le cerveau, on observe un lien entre les aires de l’audition et celles de la motricité. Cela veut dire que la musique va stimuler le système moteur. C’est un phénomène que l’on peut observer facilement : lorsqu’une musique est jouée, on a tendance à taper du pied ou à bouger en rythme. Pour Parkinson, c’est le même cas : les patients vont suivre le rythme de la musique et trouveront donc des mouvements plus fluides.

De la même manière, des études montrent que le langage et la musique peuvent interagir pour aider les patients atteints de dyslexie ou d’aphasie (perte de la parole). D’ailleurs, des professionnels dans le domaine de la santé utilisent la « thérapie par intonation mélodique » pour soigner leurs patients. Cette pratique consiste à repérer le rythme des syllabes, avec de la musique.

Malheureusement, certaines maladies sont inguérissables et la musique ne peut pas faire grand-chose. Dans le cas de la maladie d’Alzheimer, le processus est trop important et progressif pour que les effets de la stimulation musicale puissent guérir la maladie. Cependant, des études ont montré que des patients atteints d’Alzheimer se sont souvenus de musiques qu’ils n’avaient pas entendu depuis longtemps, alors qu’ils ne se rappelaient même plus de leur prénom. Ceci s’explique par le fait que la musique sollicite énormément la mémoire à divers niveaux.