Intelligence artificielle risques cardiaques yeux patients

Google souhaite mettre l’intelligence artificielle au service de la santé

Google a mené une étude (dont les résultats sont disponibles sur le blog de recherche de Google et dans le journal « Nature Biomedical Engineering ») en scannant la rétine de 300 000 patients. En effet, de précédentes recherches ont permis de mettre en relief le fait que la paroi arrière de l’œil est composée de multiples vaisseaux sanguins. Suivant leurs états, ils peuvent être révélateur de l’état de santé d’un patient.

C’est par ce constat que le géant américain a mis au point un algorithme permettant d’estimer à l’aide de l’analyse de la rétine du patient, ses risques de subir une attaque cardiaque. De plus, l’analyse de l’échantillon des 300 000 patients doit permettre à l’intelligence artificielle d’estimer ce risque avec fiabilité.

« L’IA prend les données collectées pour une raison médicale bien précise et en tire plus de conclusions que nous le faisons actuellement […] Plutôt que remplacer les docteurs, elle essaie d’étendre ce que nous ne pouvons pas faire pour le moment. », précise le chercheur médical, Luke Oaken-Rayner.

Cette prouesse est rendue possible grâce à la détection de certaines caractéristiques liées au patient : est-il un fumeur ? Quel est son âge ? etc. Autant d’éléments permettant de prédire le risque cardio-vasculaire.