professionnel independant indemnise par la mutuelle

La prise en charge médicale a toujours été un souci pour les auto-entrepreneurs. En effet, avant que les assureurs n’établissent des offres pour les autonomes, ils étaient bien contraints de prélever les frais médicaux de leurs propres budgets.

Aujourd’hui, grâce aux nouvelles propositions des assureurs, ces derniers n’auront plus à s’inquiéter de leur sort. Une formule adaptée à leurs besoins a été mise en place afin de leur permettre de jouir des mêmes droits que les salariés.

L’entrepreneuriat indépendant : un marché cible pour les mutuelles

Tout le monde tombe malade. Mais pour les salariés, le paiement des frais médicaux ne semble pas poser trop de soucis.


Les indépendants, par contre, sont bien obligés de prélever sur leurs propres revenus pour pouvoir profiter de soins médicaux en cas de maladie. Cette situation a incité les compagnies d’assurance à créer une assurance santé pour les TNS.

Une offre qui prévoit tous les cas de figure

La mutuelle santé pour les travailleurs autonomes n’est pas soumise aux mêmes formalités que celle des salariés. En effet, en tenant compte du fait que ce sont des travailleurs acharnés qui se préoccupent plus de leur business que de leur santé, les compagnies d’assurance ont prévu des cas de figure plus élargis pour eux.

Par ailleurs, on peut aussi observer un certain écart du plafond des frais médicaux et des remboursements par rapport à ceux des travailleurs classiques. En ce qui concerne l’hospitalisation, les frais de séjour ainsi que les honoraires du personnel de santé seront remboursés en intégralité.

Quant aux soins dentaires, leur budget pourra atteindre les 3.000 euros par an. En outre, toutes les dépenses seront remboursées dans un délai maximal de 48 heures.

Encore plus d’avantages avec la loi Madelin

En souscrivant à sa mutuelle santé, un non salarié peut multiplier ses avantages en ajoutant la loi Madelin en complément. En procédant ainsi, les cotisations d’assurance complémentaire santé, ainsi que la prévoyance et retraite, pourront être déduites de leurs bénéfices imposables.

Ce qui est très avantageux pour les auto-entrepreneurs qui travaillent dans les professions libérales, les gérants d’entreprise, les commerçants et les artisans, mais surtout les conjoints collaborateurs dont les sources de revenus dépendent de leur activité commune.