Effets néfastes tabac audition

Un risque de déficience auditive accru de 20 à 60%

Fumer est néfaste pour nos poumons, notre cœur, notre peau, nos yeux, etc. Et maintenant nous savons que nos oreilles aussi sont à la merci du tabac. En effet, selon une étude japonaise, publiée dans la revue Nicotine and Tobacco Research, fumer augmenterait le risque de déficience auditive à hauteur de 20 à 60%.

Pour arriver à ce résultat, 50 195 Japonais ont été soumis à différents tests de l’ouïe sur un total de 8 années. Seul hic, d’autres facteurs de risque n’ont pas été pris en compte, tels que le mode de vie, l’activité physique, l’écoute musicale prolongée à des volumes élevés, etc.


Le responsable de cette étude, Dr Huanhuan Hu, insiste tout de même sur le fait que ces résultats permettent d’apporter des preuves solides concernant les effets négatifs du tabac sur l’audition.

Un risque qui diminue dans les 5 ans suivant l’arrêt du tabac

L’étude permet également de mettre en lumière le fait que cette déficience auditive liée au tabagisme peut être résorbée après l’arrêt du tabac.

« Le risque de perte d'audition associé au tabagisme semble diminuer dans les cinq ans qui suivent l'arrêt du tabac », explique les responsables de l’étude.