prix mutuelle sante

Un site de comparateur en mutuelle a pris l’initiative de faire une étude en vue de déterminer la moyenne tarifaire nationale ainsi que de démontrer la disparité existante dans le paiement des cotisations mensuelles par zones géographiques. Les principales victimes d’une cotisation élevée sont les habitants de la région parisienne et du Sud.

Les éléments de l’étude

Un site de comparateur de mutuelles a prélevé 756 942 tarifs qui vont servir de base à l’étude. Ces tarifs ont été relevés auprès des compagnies d’assurance dans toute la France entre le 18 et le 22 aout de cette année. De cette analyse, les sujets ont été dispatchés en quatre profils bien distincts.


Le premier est attribué à un jeune salarié de 25 ans qui n’a besoin que des garanties classiques pour sa mutuelle (soins dentaires, optiques). Le second est réservé à un travailleur libéral de 40 ans avec les mêmes besoins.

Le troisième profil recherche également une mutuelle pour des garanties classiques mais correspond à une famille de deux enfants de 3 à 7 ans et des parents de 30 ans. Enfin, le dernier profil correspond à un couple de 60 ans qui souhaite une mutuelle avec des garanties renforcées.

Une cotisation mensuelle différente selon les zones géographiques

Chaque département a sa particularité géographique, et cette dernière influe sur les besoins de la population, toujours selon les publications faites par le comparateur mutuelle. Par ailleurs, il est constaté que les habitants de la région parisienne et ceux du sud payent des cotisations les plus élevées, bien au-delà de la moyenne nationale.

Il apparaît que la population de l’ouest et de l’est cotisent beaucoup moins que les autres. Les médicaments, qui représentent 20% des dépenses de santé, ont une part importante dans la fixation du tarif.

Une disparité selon le profil et les besoins de chaque habitant

En continuant dans ses études, le comparateur mutuelle a démontré que le profil est également un critère déterminant des besoins. Des exemples ont été relevés en particulier pour le cas d’un jeune salarié dans les Yvelines qui cotise 22 euros par mois. Cela peut s’expliquer par des honoraires de médecins et spécialistes élevés dans cette zone.

En effet, ces derniers augmentent leurs tarifs pour pousser le client à opter pour une mutuelle plus complète. Pendant ce temps en Charentes, une personne du même profil paie beaucoup moins. Le cas particulier des habitants en Alsace Moselle leur permettent un remboursement le plus avantageux dans toute la France.