Séjour ski point assurances

Que couvre votre responsabilité civile lors de vos séjours au ski ?

Le premier dommage qui vient à l'esprit est évidemment celui qu'on peut causer à autrui sur la piste : collision, chutes ou blessures involontaires sont monnaie courante dans les stations de ski. 

La garantie responsabilité civile est comprise dans votre assurance multirisques habitation. Cette garantie peut être actionnée que le dommage soit survenu à votre domicile ou à l'extérieur pendant un séjour de vacances par exemple. Pour les dommages corporels, aucun plafond n'est prévu. Par contre, concernant les dommages matériels, le contrat peut prévoir une franchise et un plafond d'indemnisation selon les cas.

Pendant un séjour au ski, votre responsabilité peut être retenue lorsque :

  • Vous êtes à l'arrêt dans un endroit sans visibilité et un tiers vous percute ; 
  • vous perdez un ski qui blesse un autre skieur, 
  • vous êtes sur une piste « débutants » mais skiez trop vite et percutez un tiers ; 
  • vous effectuez un déplacement dangereux, 
  • vous cassez sans le vouloir le matériel d'un tiers ; 
  • vous êtes un skieur en amont et vous refusez la priorité à un skieur en aval.

Dans chacune de ces situations, votre assurance MRH peut vous couvrir en cas de dommage aux tiers.

Les autres garanties prévues dans votre contrat d'assurance habitation

Votre contrat d'assurance MRH peut prévoir d'autres garanties particulièrement utiles lors d'un séjour à la montagne. Il est donc conseillé de procéder à une lecture minutieuse de celui-ci avant de souscrire toute assurance supplémentaire pouvant faire double emploi.

Les frais des recherche et le rapatriement couverts par l'assurance habitation

Garantie peu connue des assurés et pourtant précieuse en cas d'accident en montagne nécessitant l'organisation de recherches ou un rapatriement. En cas de besoin d'assistance ou de rapatriement, sachez que la majorité des contrats MRH prévoit une garantie « assistance ».

Elle prend en charge partiellement ou totalement, les frais liés à votre assistance en cas de difficultés sur les pistes (frais de recherche, d'hélicoptère, professionnels réquisitionnés) ou de rapatriement. Attention ! Les excursions hors des pistes balisées ou encore la participation à une compétition sont généralement exclues de toute assistance. Il est cependant possible d'anticiper ces risques en adaptant son contrat habitation ou en souscrivant une assurance spécifique. Il faut également prendre en compte les franchises et plafonds de garanties prévus par votre contrat MRH.

La garantie villégiature

Le contrat d'assurance MRH prévoit souvent une garantie couvrant les assurés pendant leur séjour de vacances pour tout sinistre causé par exemple à leur location saisonnière. Cette garantie peut être utile pour tout ce qui concerne vos locations : maison, chalet, matériel de ski etc.

Il s'agit d'une extension de garantie. Il faut donc vérifier dans votre contrat ou auprès de votre assureur si vous l'avez souscrite avant votre départ. Il faut également vérifier l'étendue de cette garantie : quelle durée? Limites géographiques?

La mutuelle santé en cas d'hospitalisation ou de frais médicaux

Si vous faites un accident de ski et que vous vous blessez (jambe ou bras cassé), les frais d'hospitalisation et de soins peuvent s'avérer importants. La consultation chez un médecin, l'hospitalisation, les examens médicaux (radiologie), la pose d'un plâtre si nécessaire ou l'achat de béquille. Tant de dépenses qui peuvent être directement prises en charge par l'Assurance Maladie et votre complémentaire santé. Il faut cependant vérifier vos niveaux de remboursement pour ne pas avoir de mauvaise surprise car pour des contrats « standards » le reste à charge peut s'avérer important.

Pour les séjours hors France, il faudra vérifier l'étendue de couverture de votre mutuelle sur le territoire européen, la Sécurité sociale couvrant également ses citoyens, détenteurs de la Carte européenne d'Assurance Maladie, sur tout le territoire de l'Union européenne.

La garantie « Accidents de la vie » pour les dommages subis par le skieur

Si vous subissez un dommage pendant votre séjour : chute, perte de votre matériel, blessures sans qu'un tiers ne soit intervenu, vous pouvez faire jouer votre garantie « accidents de la vie » pour être indemnisé des frais engendrés. La garantie GAV est, soit comprise dans votre contrat MRH lorsque vous avez souscrit cette option supplémentaire, soit fait l'objet d'un contrat indépendant. Il faut cependant faire attention à ces contrats. Des exclusions relatives à la pratique de certains sports (dont les sports d'hiver) peuvent y figurer.

A cela s'ajoutent les garanties assistance plus ou moins importantes prévues dans vos cartes bancaires.

Lorsque vous subissez un dommage corporel ou matériel suite au comportement d'un tiers, c'est l'assureur de responsabilité civile de cette personne qui devra vous indemniser. Si le responsable n'a pas d'assurance RC, vous pouvez toujours demander l'intervention du Fonds de garantie mais celle-ci est particulièrement conditionnée (commission d'une infraction + dommages graves).

Faire le point sur ses contrats d'assurance existants et leurs différentes garanties peut permettre de faire des économies notamment en évitant de souscrire une assurance spécifique « ski » ou « voyage » prévoyant des garanties similaires.