dépendance smartphone

Une utilisation immodérée du Smartphone au volant

Il y a cinq ans, 2 chauffeurs sur 100 seulement conduisaient et utilisaient leur téléphone en même temps. L'augmentation de ce chiffre est préoccupante car actuellement, 90% font usage de leur téléphone tout en étant au volant de leur voiture. Parmi ces conducteurs, 40% effectuent des appels en tenant dans leur main le Smartphone, 10% utilisent un kit mains libre pour ces appels, et 34% ont les yeux rivés sur leur portable. Par ailleurs, la Sécurité routière a observé 20 000 conducteurs de voiture et a constaté des utilisations du Smartphone sur une voiture en marche, qui ont tendance à doubler lorsque celle-ci s'arrête avec un taux respectif de 7% et 13%.

Cette dépendance au téléphone portable ne touche pas seulement les conducteurs. 90% des Français utilisent leur Smartphone quand ils sont seuls. Le baromobile OMG/SFR Régie affirmait en 2015 que 6 Français sur 10 admettent qu'ils consultent tout le temps leur portable sans pouvoir attendre au-delà d'une heure.

Des solutions pour prévenir les accidents routiers

L'addiction au Smartphone peut engendrer des accidents de la route. Dans l'objectif de les minimiser, l'Association Prévention Routière lance une campagne de sensibilisation sur les risques que comporte l'usage d'un téléphone en conduisant. Pour atteindre un maximum de population, une publicité de 30 secondes est diffusée sur les chaînes de télévision et les réseaux sociaux. L'association a aussi élaboré un test d'évaluation du niveau d'addiction au téléphone sur son site « jamais seul sur la route », ainsi que des conseils sur la façon de réduire sa dépendance.

Pour plus de résultats, l'association fait appel aux pouvoirs publics afin que des campagnes de sensibilisation sur les dangers de l'utilisation du téléphone au volant soient effectuées lors des formations au permis de conduire. Dans cette optique, les distractions au volant devraient être prohibées grâce à des applications à paramétrer dans les voitures et les employés d'une entreprise devraient pouvoir se déconnecter tout au long de leurs trajets professionnels.

Les conducteurs mis à part, le fait de marcher et avoir les yeux rivés sur son téléphone est aussi qualifié de comportement à risques. Afin d'éviter une collision entre un piéton et un véhicule, des panneaux d'alerte doivent être installés.