Choisir contrat assurance obsèques

La FFSA (Fédération Française des Sociétés d’Assurances) considère que 3 millions de contrats obsèques ont été signés en France, même si seulement 20% des français décédés sont couverts par une garantie obsèques.

Plusieurs termes sont utilisés pour désigner un contrat obsèques : assurance obsèques, assurance décès ou encore convention obsèques. On devrait pourtant parler de contrat obsèques en capital ou de contrat en prestations. Quelques conseils pour bien choisir son contrat.

Le contrat obsèques en prestations

Le contrat en prestations ne représente qu’un quart des contrats obsèques. Ce type de contrat permet de financer et d’organiser le déroulement complet des obsèques de son vivant. Le prestataire choisi aura en effet soumis un devis précis préalablement à l’assuré.


La prestation, validée avec un spécialiste des pompes funèbres, est ensuite prise en charge par un assureur, l’assuré devant assurer le paiement d’une cotisation.

>> CLIQUEZ ICI POUR COMPARER LES CONTRATS OBSÈQUES EN PRESTATIONS <<

Le contrat obsèques en prestations a pour objectif de ne pas faire supporter le coût financier des obsèques à la famille du défunt et de respecter les dernières volontés de l’assuré. Le montant défini par le contrat en prestations est alors versé au bénéficiaire désigné, ou remboursé sur la base des factures liées aux funérailles.

Un vote au Sénat réalisé en 2004 encadre mieux ce type de prestations : les prestations définies qui ne seraient pas réalisées sont remboursées au bénéficiaire désigné par l’assuré. De même, si le capital couvre le montant global des obsèques, la différence est versée aux descendants.

Le contrat obsèques en capital

Le contrat en capital prévoit le versement d’un capital obsèques à un bénéficiaire, afin d’organiser les funérailles du défunt assuré.

Le contrat obsèques en capital peut ne pas préciser les prestations liées à l’organisation des obsèques, alors à la discrétion du bénéficiaire. Il s’adresse en particulier aux personnes inquiètes du financement de leurs funérailles, et moins préoccupées par l’organisation de celles-ci.


L’assuré a la possibilité de préciser ses volontés essentielles (type de cérémonie, crémation ou inhumation, etc.) dans le contrat obsèques en capital.

>> CLIQUEZ ICI POUR COMPARER LES CONTRATS OBSÈQUES EN CAPITAL <<

Depuis 2013, la loi précise que le capital transmis au bénéficiaire doit être utilisé pour le financement des obsèques du défunt. La somme éventuellement restante peut quant à elle être utilisée librement.

Quelle cotisation choisir ?

L’assuré a la possibilité de choisir parmi 3 options pour le paiement de sa cotisation obsèques : un versement unique, un versement à échéance fixe (par exemple mensuel) ou une cotisation viagère, jusqu’à la mort du défunt. Un quart des assurés choisissent le versement unique, alors que 50% optent pour le versement viager.

Quelques recommandations pour le choix de votre contrat obsèques

A quel âge faut-il souscrire ?

Au plus vous souscrivez une assurance obsèques tardivement, au plus la cotisation sera importante. L’âge recommandé pour la signature d’un contrat obsèques est de 50-55 ans.

Il est particulièrement recommandé d’avertir ses proches de la souscription d’une assurance obsèques et de ses modalités, afin de favoriser les démarches administratives lors du décès.

En capital ou en prestations : quel contrat choisir ?

Les contrats en prestations s’adressent plus particulièrement aux personnes souhaitant organiser le déroulement de leurs obsèques en plus de solutionner le problème financier.


Lorsque c’est la problématique du financement qui vous préoccupe plus particulièrement, vous devriez plutôt choisir un contrat obsèques en capital.

>> CLIQUEZ ICI POUR COMPARER LES CONTRATS OBSÈQUES <<

Cotisation unique ou viagère : que choisir ?

La cotisation unique ou limitée dans le temps est préférable à la cotisation viagère, si vous pouvez en assurer le règlement. La cotisation obsèques viagère peut en effet coûter très chère comparativement au coût effectif des obsèques.

Nous vous recommandons enfin de prêter un œil attentif aux garanties spécifiques indiquées dans le contrat (chambre funéraire, type de cercueil, rapatriement du corps, etc.), aux délais de carence et aux clauses d’exclusion.