conseils pour les nouveaux motards

La moto et les équipements

Pour choisir une moto, l’esthétique compte, bien sûr, mais ce n’est pas la priorité, car l’aspect extérieur peut être amélioré par des accessoires, des transformations. Mieux vaut prendre un modèle assez récent robuste qui évite des dépenses de réparations supérieures à l’investissement initial.

En cas de budget limité, une moto d’occasion est une option acceptable, à condition qu’elle n’ait pas trop de kilomètres au compteur. Si vous ne vous y connaissez pas, faites appel à un motard expérimenté ou à un mécanicien de vérifier la moto avant acquisition.

N’oubliez pas les équipements, comme un casque intégral, des vêtements appropriés, des gants de conduite et des bottes solides couvrant les chevilles.

Pour l’entretien, passer par un garage est évidemment préférable, mais si vous décidez de vous en occuper vous-même, prenez un cours préalable pour maximiser votre sécurité. Achetez aussi quelques outils essentiels (clés, tournevis, pompe à air pour les pneus, lubrifiant pour la chaîne, bac de vidange, etc.), et si c’est trop cher, pensez à l’occasion, à la location ou au partage avec un ami motard.


Les documents indispensables

Obtenir votre permis moto est bien entendu la première étape incontournable. En fonction de la puissance du moteur de l’engin que vous envisagez de conduire, il existe différentes catégories. Bien qu’il soit tentant de vous adresser à vos proches pour prendre vos cours, l’apprentissage au sein d’une école agréée par des professionnels est recommandé, pour votre sécurité et celle des autres usagers de la route.

Une assurance moto est également obligatoire, pour protéger le conducteur, et éventuellement, son passager, ainsi que ses accessoires et autres contenus. Prenez le temps de consulter un comparateur assurance moto, pour bénéficier d’une bonne couverture à un prix compétitif, d’autant que la prime est plus élevée pour les jeunes. Les raisons sont l’inexpérience, le goût de la vitesse, ainsi qu’une forte propension à conduire sous l’influence de drogues ou de boissons alcoolisées.

Une conduite sécuritaire

Pour vos premières sorties en moto, essayez de vous faire accompagner, et n’empruntez que des itinéraires que vous connaissez. Au besoin, exercez-vous sur un parking vide, puis sur des routes peu encombrées afin de vous habituer aux sensations, et toujours en respectant les limitations de votre permis et du Code de la route.

Enfin, pour améliorer constamment votre conduite et votre sécurité, ne cessez jamais d’apprendre, d’autres conducteurs de deux-roues, de livres, d’internet, etc.