rouler en securite sur un deux roues

Diminuer, voire faire disparaitre, les accidents routières est l’objectif principal de ces usagers. Pour se faire, il est nécessaire de garder la maîtrise totale de son deux-roues. D’ailleurs, ces derniers sont depuis quelques temps pointer du doigt. Pour arranger la situation, quelques conseils de sécurité sont à suivre.

Un passager, plus de responsabilité

Être au guidon des deux-roues demande plus de concentration et de vigilance qu’un conducteur automobile. A tout instant, l’anticipation des gestes des autres usagers sur la route est indispensable. Lorsqu’un motard longe les voitures stationnées, il est nécessaire de garder une distance de 1.50 mètres. Il doit redoubler de vigilance lorsqu’il fait monter un passager avec lui.


En effet, un motard est responsable de son passager. Le poids de rehaussement du centre de gravité du véhicule influence sur son comportement général. D’ailleurs, des consignes de base sont disponibles pour les personnes qui n’ont pas l’habitude de monter à moto ou les enfants.

L’importance de l’équipement

Avant de monter le véhicule, il incombe à son propriétaire de vérifier l’état de son équipement. D’ailleurs, cette clause est la plus demandée par les assurances moto. Pour bénéficier d’un remboursement en cas de dégâts, une moto en bon état est un début de preuve sur le statut du propriétaire.

Hormis les demandes expresses de la compagnie d’assurance, un bon équipement peut sauver la vie d’un motard. Etant donné que les deux-roues n’ont pas de carrosserie, il incombe au conducteur de vêtir une tenue appropriée. Même en été, il doit couvrir sa peau avec des gants, du cuir sans oublier le casque pour écarter les blessures corporelles. Le port d’un gilet-airbag peut également amortir en cas de chute et un gilet réfléchissant permet d’être visible la nuit ou pendant les mauvais temps.

La modération de vitesse

En 2015, les statistiques dévoilent que près de 800 décès sur la route sont des motards. La vitesse est parmi les causes de ces accidents Passion ou manque de temps, la plupart des motards circulent à une vitesse excessive. L’allure de ces véhicules devra s’adapter au trafic. Lors des dépassements, le motard devra regarder au loin pour ne pas repérer des automobiles.

Il n’est pas rare qu’un camionneur ou un automobiliste soit surpris en voyant l’arrivée du motard et perdre la maîtrise du volant. Pourtant, en gardant une vitesse modérée, un deux-roues pourra stationner facilement, étant donné que pour une vitesse de 90 km/h, il lui faut 85 mètres pour s’arrêter.