Accident d'une voiture avec une moto

Les garanties

La garantie responsabilité ou « au tiers » est la seule obligatoire, car c’est celle qui prend en charge les dommages causés aux autres véhicules et les atteintes corporelles causées à des personnes tierces en cas d’accident.

Attention, certaines modifications effectuées sur le véhicule, notamment au niveau du moteur, du cadre ou des suspensions peuvent la rendre caduque.

La garantie au tiers est la couverture minimale dont peut bénéficier un propriétaire de deux roues et elle conserver son caractère obligatoire même pour les véhicules qui ne sortent pas du garage.

De l’autre côté du spectre se trouve l’assurance tous risques qui comme son nom l’indique offre une couverture maximale contre la grande majorité des risques courants. Elle comprend notamment des garanties contre le vol, le remorquage en cas de panne, mais également la prise en charge des frais médicaux du conducteur en cas d’accident.


Il est possible pour chaque assuré de souscrire indépendamment à différentes garanties sans forcément opter pour l’assurance tous risques afin de réduire les coûts et de disposer d’un contrat qui répond parfaitement à ses besoins. Ainsi, en fonction de son utilisation et des spécificités de son modèle, il pourra choisir des garanties couvrant les dommages liés aux catastrophes naturelles ou aux attentats, le bris de glace ou encore les atteintes aux accessoires (valises, top case, éléments de carénage) et à l’équipement du motard (casque, bottes, combinaison…).

La meilleure option pour obtenir le « panachage » adéquat pour son assurance moto est de passer par un comparateur afin d’obtenir plusieurs devis en quelques clics.

Les facteurs qui influencent le coût

Le coût d’une assurance augmente proportionnellement à l’étendue des couvertures qu’elle procure.

Il y a cependant certains points sur lesquels il vaut mieux ne pas faire de petites économies, au premier rang desquels la garantie conducteur qui couvre les dommages corporels subis par le propriétaire du véhicule dans le cas où il est partiellement ou totalement responsable de son accident.

Le plafond de dédommagement variera en effet proportionnellement avec le montant des cotisations.

Le coût d’une assurance moto varie en fonction de plusieurs facteurs, les plus importants étant généralement la puissance du véhicule et le profil du conducteur. C’est pourquoi les jeunes permis ont tout intérêt à opter pour un véhicule de puissance intermédiaire et d’attendre d’avoir un peu plus d’expérience avant d’acheter un gros cube.

Pour faire baisser les coûts, il ne faut pas hésiter à faire valoir son bon bilan en tant que conducteur, même de voiture, ou encore le fait de disposer d’un garage, qui contribue à réduire les risques de vol.