statistiques sur les vols de motos et scooters

Les chiffres clés

Même si le nombre de vols a reculé de 3,88 % entre septembre 2014 et août 2015 avec 57 699 vols comptabilisés, les deux roues représentent près de 14 % des vols de véhicule à moteur. Les marques les plus « plébiscitées » par les voleurs sont BMW, Honda et Harley Davidson.

Conscients du risque, 34 % des sondés affirment ainsi tenir compte de la possibilité de vol dans leurs 5 critères d’achat les plus importants, les 4 autres étant la marque, le prix, l’assurance et l’entretien. La très grande majorité (95 %) des propriétaires de deux roues utilisent un antivol, 64 % recourant à un U et 40 % à un bloque-disque.

Considéré par 20 % des sondés comme le système le plus efficace, le tracking après vol n’est cependant adopté que par 6 % d’entre eux.


Les vols ont lieu pour près de 90 % en milieu urbain et le recours à un garage ou à un box ne semble plus aussi dissuasif qu’avant puisque 42 % des vols s’y déroulent. Sans surprise, 48 % des vols ont lieu en région parisienne. Enfin, malgré les efforts de la police et de la gendarmerie, près des ¾ (71 %) des deux roues volés ne sont jamais retrouvés.

L’assurance moto souvent pointée du doigt

D’après les statistiques un deux roues est volé toutes les 9 minutes (!), rien d’étonnant donc à ce que 98 % des sondés soient couverts contre le vol. 86 % d’entre eux sont assurés en tous risques, 12 % en tiers vol et 2 % au tiers.

En revanche, une majorité (55 %) des assurés victimes de vols affirment ne pas avoir été satisfaits de leur assurance deux roues au moment de leur indemnisation. 51 % estime qu’elle a appliqué une décote trop importante, 22 % une franchise trop élevée et 26 % se sont plaints de la non-prise en charge des accessoires.

Au final 37 % estiment avoir perdu entre 500 € et 1000 €, 28 % entre 1000 € et 2000 € et 35 % plus de 2000 €. Ils ne se sont d’ailleurs pas gênés pour aller voir ailleurs pour 25 % d’entre eux qui ont choisi d’assurer leur nouveau deux roues ailleurs. 89 % des souscripteurs en tiers vol ont choisi après ce malheureux évènement de passer en tous risques.