signature contrat assurance habitation etudiant

Les étudiants sont appelés à souscrire une assurance habitation afin de se couvrir contre les « risques locatifs ». La portée de ce type de contrat se révèle pourtant limitée : l’étudiant n’est pas couvert en cas de sinistre causé au voisinage.

Pour bénéficier d’une couverture optimale, souscrire une « assurance habitation multirisque étudiant » est alors de mise. Face à cette contrainte, l’étudiant est amené à bien choisir son logement, pour trouver le contrat d’assurance qui affectera peu son budget.

Un engouement pour les assurances multirisques habitation

Avec leur statut de locataire, les étudiants sont tenus d’assurer leur logement. Cette obligation leur couvre contre les « risques locatifs » : dégât des eaux, dégât lié à un incendie, dégât engendré par une explosion, grêle, bris de glace… autant de dommages que peut subir le logement durant le bail.


Toutefois, l’assurance en question ne concerne pas les dommages causés au voisinage. Les affaires personnelles de l’étudiant (ordinateur, tablette, montre connectée…) ne sont pas non plus couvertes. Les étudiants sont ainsi amenés à souscrire une assurance multirisque habitation. Une aubaine pour les assureurs qui se montrent de plus en plus innovants en matière de contrat d’assurance habitation dédié aux étudiants.

Bien choisir le logement

Pour dénicher le contrat assurance multirisque habitation le mieux adapté à leurs attentes, de plus en plus d’étudiants ont recours à un comparateur assurance habitation. Ce type de contrat diffère effectivement suivant le type de logement en question : meublé ou non-meublé. Dans le premier cas, l’assurance est facultative mais fortement recommandée.

Cette option permet à l’étudiant de se couvrir contre les « risques locatifs ». Une assurance multirisque habitation révèle ici toute son utilité en offrant une couverture contre d’éventuels dégâts subis à tout le voisinage. Dans le second cas (logement non-meublé), l’assurance habitation est obligatoire.

L’étudiant est ainsi amené à fournir une attestation d’assurance risques locatifs (à renouveler chaque année), en annexe du contrat de bail. À noter qu’à défaut d’assurance, l’étudiant court le risque de voir son bail résilié par le propriétaire. Cette disposition étant prévue dans l’ensemble des contrats de location.