location immobiliere

Avant de se lancer dans une location de logement, il est indispensable de bien définir ses critères de recherche. Ces critères peuvent inclure l’accessibilité, la proximité de commerce ou de services, la localisation ou encore la taille. Ces détails, certes anodins, ont une certaine importance et jouent un rôle non négligeable dans le budget.

Faire une liste des dépenses, facile et indispensable

Le budget destiné au logement dépend majoritairement de la ville d’installation et du type de logement. Bien que les dépenses du logement ne se limitent pas au loyer, certaines sont acquittées une fois pour toutes, le plus souvent à la signature du contrat de bail.


La première somme versée au début comprend les frais d’agence, le déménagement, le dépôt de garantie et l’achat des équipements ménagers et des premiers meubles si le logement n’est pas encore meublé. Pour alléger le paiement, le dépôt de garantie a été réduit à un mois de loyer, et il est possible d’étaler le paiement sur la durée du bail. D’autres dépenses seront récurrentes comme l’assurance du logement, EDF ou les impôts locaux.

La nécessite de l’assurance

La souscription à un contrat assurance habitation est utile, voire primordiale dans la location d’un logement. La loi impose la souscription à une garantie minimum qui correspond à une assurance de responsabilité civile du locataire vis-à-vis du propriétaire. Elle couvre les risques causés par le locataire comme l’incendie, l’explosion ou les dégâts des eaux.

Par ailleurs, le locataire peut aller au-delà de l’assurance minimum obligatoire. Il peut recourir à une assurance multirisque habitation qui couvre les biens personnels du locataire ainsi que les dommages qu’ils peuvent subir. L’assureur et le locataire déterminent la valeur totale du bien à couvrir.

Comment faire pour économiser sur le contrat d’assurance ?

Faire des économies sur le budget tout en bénéficiant des meilleures conditions possibles semble être utopique. Pourtant, il suffit de respecter quelques conseils dont la souscription à un contrat assurance habitation multirisque spécial étudiant.

Il convient de vérifier si les risques couverts correspondent aux besoins réels. Il en est de même pour toutes les clauses, il est nécessaire de les lires et ne pas s’arrêter au tarif. Les factures ou les évaluations des objets de valeur devront être conservées en cas de besoin.

Les établissements qui assurent les parents peuvent également proposer des clauses avantageuses à l’étudiant. En cas de sinistre, il est indispensable de respecter le délai de 5 jours ouvrés pour prévenir l’assurance.