0

L’assurance habitation est obligatoire pour un propriétaire comme un locataire. Elle permet de couvrir les éventuels dommages et les sinistres qui peuvent détériorer le logement et les biens qui s’y trouvent. Ainsi, les sommes remboursées dépendent de l’ampleur des dégâts.

Dans un secteur aussi dynamique et concurrentiel, certains établissements couvrent mieux leurs clients que d’autres. Il convient de ce fait de savoir porter son choix en prenant les dispositions nécessaires.

Un devis, pour faire jouer la concurrence

Avant toute souscription à un contrat, il est nécessaire de comparer les dispositions offertes par chaque établissement. Cette étape permet d’avoir une visibilité accrue sur toutes les garanties. Pour ce faire, la demande d’un devis à chaque établissement reste l’option la plus judicieuse.


De cette manière, l’intéressé pourra obtenir les informations, les tarifs ainsi que les conditions de l’établissement. Ces informations précieuses permettront de fixer un choix sur un assureur, mais aussi pour trouver des astuces en vue de bénéficier des tarifs avantageux.

Quelles informations pour le devis d’assurance habitation ?

Un devis assurance habitation a besoin d’informations précises venant de l’intéressé. Dans cette optique, on distingue deux informations importantes à fournir. La première porte sur la précision du type de logement, (est-ce une maison individuelle ou un appartement ?) et la seconde est axée sur ses caractéristiques principales dont l’ancienneté, la localisation géographique, sa surface, le nombre de pièces, location ou acquisition.

Pour faire baisser les tarifs, certaines précisions méritent d’être mentionnées, comme les dispositifs de sécurité à l’intérieur et à l’extérieur du logement (une porte blindée ou une alarme).

Quelques précisions sur les informations

En vue de disposer plus d’informations sur le devis pour une assurance habitation, d’autres informations peuvent être demandées par l’assureur. En effet, ce dernier devra situer son degré de rentabilité.

Certains pourront demander un complément d’information sur le nombre des résidents du logement et les antécédents de l’intéressé en matière de sinistres dans les précédentes habitations. Pour connaitre exactement le montant des remboursements en cas de problème, il est nécessaire de renseigner l’assureur sur les biens précieux dans le logement. Ainsi, il pourra faire une évaluation correcte de leur valeur.