gestion des datas par les assureurs

La nouvelle stratégie des assureurs consiste à miser sur le profil de chaque client pour une bonne évaluation des risques et accélérer sur les mesures de prévention. Cette mesure a été prise depuis quelques années par les gros assureurs dans l’hexagone. Elle consiste à analyser les données de chaque profil jusque-là ignorées.

De nouvelles stratégies pour les compagnies d’assurance

En vue d’enrichir leur connaissance client, les assureurs décident de relever un défi de taille : le croisement des informations entre chaque secteur d’activité et permettre une visibilité complète à leurs assurés en temps réel.

Ces établissements commencent par les données qu’ils ont dans le serveur pour ensuite collecter d’autres informations auprès des plateformes présentes, à commencer par les objets connectés. Les assureurs espèrent avoir plus de matière assurable pour évaluer de façon précise les risques de chaque utilisateur. Une stratégie qui constitue un enjeu majeur dans la fidélisation des assurés par une personnalisation des interactions.


Le secteur de l’automobile jusque-là concerné

La première interaction expérimentale est celle du secteur automobile. De plus en plus d’objets connectés et d’assureurs sont reliés afin de définir ou prévenir les risques encourus par le conducteur.

Selon une experte en assurance, cette mesure permet de moduler le tarif et les primes de la conduite. Cette nouvelle pratique pourrait également être suivie de près par l’assurance habitation. Toujours selon une professionnelle, les domotiques présentes dans la demeure pourront renseigner directement la compagnie d’assurance en cas de dégâts et sur le mode de vie du client.

En ce qui concerne l’assurance santé, l’usage des objets connectés n’est pas encore à prévoir. Des applications peuvent voir le jour suite à des objets connectés qui peuvent prévenir des maladies cardio-vasculaires.

Les assureurs ont recours aux nouvelles plateformes

Les assureurs cherchent de nouvelles plateformes pour améliorer la prévention des risques extérieurs. Les compagnies d’assurance habitation, automobile et santé ouvrent leurs portes aux données publiques et des réseaux sociaux.

Avoir recours au Big Data permet de lutter contre les éventuelles fraudes grâce à l’efficacité de son algorithme.

Avec son analyse, il est également un excellent outil de gestion de sinistres. De cette manière, les assureurs pourront adapter leurs tarifs selon la nature du sinistre. Une autre alternative pour affiner encore plus les données sur chaque profil d’assurés est la plateforme des réseaux sociaux. Certes, cette solution ne permet pas une prévention de risques, mais elle permettra de connaitre un peu plus le client et de moduler les offres par rapport à l’évolution de la demande réelle.