Réduction du coût d'assurance

Négocier une révision de contrat avec son assureur

La loi autorise les assurés à demander à la compagnie de ne pas appliquer sa révision de tarifs. En effet, comme la plupart des fournisseurs de biens ou de services, un geste commercial envers un client fidèle est possible. Pour ce dernier, cette démarche a l’avantage de la simplicité et de la rapidité, puisqu’elle lui évite des formalités chronophages. Mais lorsque la renégociation n’est pas possible, la résiliation et le remplacement peuvent représenter une option avantageuse.

En effet, grâce à la loi Hamon, il n’est plus nécessaire d’attendre l’échéance annuelle du contrat pour quitter son assureur d’origine. Il suffit depuis 1er janvier 2015 d’attendre que soit passé le premier anniversaire du contrat pour le résilier.


De plus, c’est le nouvel assureur qui se charge de toutes les démarches administratives. Brandir cette « menace » est d’ailleurs une arme efficace pour pousser sa compagnie actuelle à faire un effort pour garder son client.

Faire jouer la concurrence

Avant de résilier son contrat actuel, il faut prendre le temps de ratisser les offres du marché afin de bénéficier d’une bonne couverture à un prix plus attractif. En effet, avec le nombre de compagnies et de formules disponibles, il n’est pas rare de constater des différences de prix de 100 % pour des garanties équivalentes.

Ceux qui n’ont ni le temps ni l’envie de contacter toutes les enseignes une par une peuvent recourir aux comparateurs d’assurance auto sur internet, gratuits, rapides et efficaces, et qui donnent accès à une grande diversité de propositions. Il est même possible, pour qui n’a pas besoin de contacts physiques réguliers avec un conseiller, de choisir une assurance en ligne, et réaliser ainsi des économies supplémentaires.

Le prix ne doit pas être le premier critère de sélection d’une offre. L’étendue des garanties, les conditions et modalités de remboursement aussi sont importantes, au risque de se retrouver avec un reste à charge exorbitant en cas de sinistre.