assurance location voiture

La souscription à une assurance est toujours nécessaire, même s’il s’agit d’une voiture de location. D’usage, ce type de véhicule embarque déjà une assurance de base qui est à titre obligatoire. Néanmoins, avant de profiter de toute sa liberté au volant, il est nécessaire de connaitre toutes les propositions disponibles, afin d’être correctement assuré sur tous les points.

Certains locataires s’en tiennent souvent uniquement à l’assurance obligatoire du véhicule, sans se soucier de l’enjeu en cas d’accident ou de dégâts matériels et corporels.

Une assurance voiture, une responsabilité civile

Tant qu’une voiture roule sur le territoire français, elle doit être soumise à une assurance. Cette règle vaut aussi bien aux voitures utilitaires qu’à celles de location. Aussi, un véhicule loué ne doit être mis en service sans assurance valable et à jour.

Ce dernier est souvent couvert par l’option de base, la responsabilité civile. Cette clause stipule que le conducteur est responsable civilement des dégâts causés au véhicule. Pour des éventuels dommages corporels, le loueur n’est pas tenu pour responsable. Les frais ne sont alors pas à sa charge.


Le paiement à la carte récompensé

Dans la souscription d’une extension pour l’assurance auto louée, le locataire qui paie par carte bancaire peut bénéficier d’une réduction ou d’autres promotions. Cette offre peut aller jusqu’au rachat d’une ou des franchises, comme l’assurance contre le vol. En revanche, il faut penser à analyser les clauses prévues par la carte bancaire avant toute souscription pour éviter une assurance complémentaire inutile.

Des options intéressantes pour le locataire

En matière d’assurance voiture en location, certaines agences proposent un système de franchise. Cette pratique veut qu’une somme d’argent soit imputée au locataire au moment de la location. Ce montant couvre le cas de vol ou de dégâts de la voiture. Le loueur peut également proposer au locataire de souscrire à une assurance complémentaire, qui couvre le vol ou l’incendie du véhicule.

D’ailleurs, des extensions sont disponibles comme les frais médicaux d’urgence ou le vol de bagage à l’intérieur du véhicule. Pour un séjour à l’étranger, l’assurance reste effective sauf dans certains pays considérés par la législation comme à haut risque.