Jeune conductrice

Une propriétaire de véhicule doit choisir son contrat d’assurance en fonction des garanties offertes par celui-ci, mais aussi par rapport au tarif de l’offre proposée par l’établissement.

Ainsi, le choix du propriétaire s’appuiera avant tout sur le budget qu’il sera prêt à allouer à une telle prestation, mais aussi du rapport avantages/coûts que présentera lui les compagnies d’assurances. De nombreux prestataires en assurance automobile couvrent le marché, et il revient aux propriétaires de véhicule de faire leur choix, après avoir procédé à une comparaison des offres.

Des offres similaires pour des tarifs différents

Il faut savoir que toutes les compagnies d’assurances présentent pratiquement des offres de garantie similaires, qui se différencient par leurs tarifs. Il existe ainsi de nombreuses formules, parmi lesquelles le souscripteur peut choisir.


La moins onéreuse d’entre toutes est celle dénommée « la garantie responsabilité civile », qui consiste à protéger le passager du véhicule ainsi que les tierces personnes contre d’éventuels dommages qui surviendraient en cas d’accident. Étant la moins chère de toute, cette garantie est aussi le forfait minimum auquel le conducteur doit souscrire pour assurer son véhicule.

Ajouter des options à son contrat d’assurance

Le conducteur peut toutefois renforcer sa garantie en ajoutant des formules supplémentaires à sa convention d’assurance. Il peut par exemple opter pour la garantie dommage collision qui lui permettra de jouir d’une indemnisation si un accident survenait, et même si sa responsabilité est prouvée.

L’identification du tiers reste, en revanche, une condition sine qua non à l’exécution de ce genre de contrat. Et pour les véhicules de moins de 5 ans, l’assurance tout risque reste la plus intéressante des options.

Cette forme de garantie permet en effet au conducteur de se faire rembourser en cas d’accident, en dépit de sa responsabilité. Toutefois, il est à rappeler que quelle que soit l’offre à laquelle il souscrit, l’assuré aura toujours à payer ce que l’on appelle « la charge du conducteur ».

S’assurer pour se protéger des risques

En souscrivant à une assurance automobile, un conducteur a pour but de « se prémunir contre les dégâts, causés par autrui, mais également des conséquences de ses erreurs ». C’est en ce sens que tout le monde se voit investir les mêmes devoirs envers son véhicule en termes d’assurance.

Et même si les tarifs d’une assurance tout risque diffère de celui d’une garantie responsabilité civile, et que les coûts des offres sont susceptibles de changer d’un établissement à l’autre, l’application du dispositif de bonus malus permet à chaque conducteur de se voir primer d’une majoration, ou au contraire de se voir pénaliser par une minoration, en fonction de la qualité de sa conduite.