La marque au losange, plus d’un siècle d’histoire

Fondé en 1899, Renault, constructeur français, a marqué l’histoire de l’automobile avec des modèles de légende, comme la Renault 4 ou l’Alpine A110.

Les différents modèles RENAULT

B80CHEROKEECLIO IV ESTATE4CV
B90CLIOCLIO III ESTATEDAUPHINE
B110B120B70CAPTUR
CARAVELLECLIO IVAVANTIMECLIO III
DAUPHINOISESTAFETTEFREGATEJUVAQUATRE
KOLEOSLATITUDEMASTER IIIMAXITY
MEGANEMESSENGERONDINER12
R14R17R20R25
R30R8RODEOESPACE IV
ESPACE VFLORIDEFLUENCEFUEGO
GRAND ESPACE IVJEEP CJ7KADJARKANGOO
KANGOO IILAGUNALAGUNA IIILAGUNA III ESTATE
MEGANE IIMEGANE II ESTATEMODUSR15
R16R18R21 NEVADAR4
R9ESPACEEXPRESSGRAND SCENIC
KANGOO EXPRESS IILAGUNA NEVADAMASTERMEGANE III
MEGANE III ESTATER11GRAND ESPACEKANGOO EXPRESS
LAGUNA IILAGUNA II ESTATEMASCOTTMEGANE IV
PRAIRIER10R19R21
R5R6SAFRANESCENIC
SCENIC IIISUPERCINQTWINGOTWINGO II
WINDZOESCENIC IISCENIC IV
TRAFIC IIIVEL SATISWRANGLERSAVANE
SAVIEMSPIDERTALISMANTRAFIC
TWINGO III

Riche de plus de 115 ans d’expérience, elle est présente dans plus de 118 pays et poursuit son essor à l’international. Découvrez son histoire.

Plus de 115 ans d’innovation

Avec ses deux frères Marcel et Fernand, Louis Renault crée en 1899 la Société Renault Frères spécialisée dans la fabrication de véhicules automobiles. Dernier d’une fratrie de cinq enfants, Louis est un brillant ingénieur et a déjà bricolé quelques prototypes avant de s’associer avec ses frères.

Il est principalement chargé de la partie technique (conception et développement des voitures) alors que Marcel et Fernand s’occupent de l’administration. La première voiture de la marque, baptisée la Voiturette, est produite en 1898. En 1902, Renault commence à fabriquer ses propres moteurs. Jusque-là, les véhicules de la marque sont équipés d’un moteur Dion-Bouton.

Lorsque la Première Guerre mondiale éclate en 1914, l’entreprise décroche plusieurs commandes pour le ministère de la Guerre : ambulances, moteurs d’avion, obus… En 1924, le logo initial, circulaire, cède sa place au fameux logo en forme de losange. L’entreprise est nationalisée le 16 janvier 1945, avant d’être privatisée en 1996. En 1999, Renault fait l’acquisition de Dacia. La même année, l’entreprise fusionne avec le constructeur japonais Nissan. L’Alliance Renault-Nissan est née.

Renault affiche une santé de fer

À en croire ses résultats financiers publiés en 2017, le constructeur tricolore se porte très bien. En 2016, son chiffre d’affaires s’élevait à 51,243 milliards d’euros, soit une hausse de 13,1 % par rapport à l’année précédente. La marque est présente dans plus de 118 pays et continue de soutenir son expansion à l’international.

Les modèles récents

Renault a multiplié le lancement de nouveaux modèles ces dernières années. Parmi ses dernières créations figurent entre autres :

  • Alaskan (Utilitaire)
  • Captur (Crossover)
  • Clio (Citadine)
  • Espace (Monospace)
  • Grand Kangoo (utilitaire)
  • Grand Scenic (Utilitaire)
  • Kadjar (Crossover)
  • Kangoo (Utilitaire)
  • Kangoo Express (Utilitaire)
  • Koleos (Crossover)
  • Master (Utilitaire)
  • Maxity (Utilitaire)
  • Megane (Moyenne Berline)
  • Scenic (Monospace)
  • Talisman (Grande Berline)
  • Trafic (Utilitaire)
  • Twingo (Citadine/Utilitaire)
  • Twizy (Smart)
  • Zoe (Citadine)

Combien coûte une assurance auto pour une Renault ?

Le calcul de la prime pour l’assurance auto de votre Renault tient compte de plusieurs facteurs, tels que le prix du modèle, votre façon de conduire ou encore le taux de sinistralité de votre région. Les tarifs seront alors plus chers si vous habitez dans une grande ville.

Heureusement, notre comparateur vous permet de réaliser jusqu’à 45% d’économies sur l’assurance de votre Renault.