Voitures Renault disponibles vente ligne alibaba Chine

Les ambitions de Renault en Chine

Le constructeur français entend bien continuer à se développer en Chine. Pour ce faire, Renault a décidé de s’associer avec le géant du numérique chinois, Alibaba. En février, les deux entreprises ont annoncé leur association pour la nouvelle saison de Formule 1, le logo de la plateforme de e-commerce chinoise, TMall, sera ainsi positionné sur la monoplace du constructeur.

Ce n'est pas tout car Renault a aussi décidé d’ajouter un nouveau canal de vente à son répertoire : la vente en ligne. Un canal de vente encore très jeune en Europe mais qui en Chine prend une place de plus en plus importante. En effet, l’âge moyen des acheteurs chinois est beaucoup plus faible en Chine qu’en Europe et où un quart des 18-25 ans se procurent un véhicule par internet. Dans un premier temps, seulement une édition limitée du Koleos sera disponible sur TMall.

Alibaba aussi, aura le droit à certains privilèges. En effet, le géant chinois pourra inclure son application d’e-commerce à bord des véhicules Koleos et Kadjar du constructeur français.

Renault a donc bien compris l’importance de se positionner sur le marché chinois, qui représentait en 2017, 28,88 millions de véhicules vendus.