Assurance des seniors

L’âge, un critère fatidique

Même les conducteurs modèles ne sont pas à l’abri d’une rupture de contrat initiée par l’assureur. Malgré des années de conduite irréprochable et une fidélité absolue, arrivés à un certain âge, les clients risquent à tout moment une résiliation de leur contrat. En cause, on cite l’informatisation des données et les décisions stratégiques prises par la sphère dirigeante des différentes compagnies.

Tout comme les jeunes conducteurs, une fois passé la barre des 75 ans, les probabilités pour un senior de se voir « remercié » par son assureur sont élevées. Les chances de trouver par la suite une nouvelle proposition, avec les mêmes conditions, sont faibles.

Et compte tenu de leur âge, les primes de leur nouveau contrat vont sûrement augmenter. Cependant, ils peuvent toujours recourir aux comparateurs d’assurance auto pour trouver rapidement les offres les plus compétitives du marché.


Même avec un super profil, des années de fidélité pour votre assureur, et une conduite exemplaire, il convient d’anticiper ce scénario pour éviter d’être entièrement démuni dans le cas où vous vous retrouverez un jour dans une telle situation.

Attention aux petits chocs

Aussi, pour éviter de se retrouver dans le collimateur de l’assureur, évitez de cumuler les sinistres. Autrement, vous pouvez toujours essayer de négocier avec votre conseiller en mettant en avant votre fidélité. C’est la seule personne en mesure de convaincre l’assureur de procéder à un renouvellement de votre contrat.

Jouez également avec les autres garanties souscrites auprès de l’établissement (assurance vie, obsèques, accident de la vie, habitation…). L’assureur sera certainement prêt à faire un geste pour éviter de vous voir partir chez la concurrence.