contrat assurance auto

Le lancement du véhicule sans chauffeur est attendu impatiemment dans le monde entier. En effet, une fois qu’ils seront mis en circulation, plusieurs transformations vont s’opérer, dont la baisse des tarifs en assurance. En France comme aux États-Unis, les experts en assurance prévoient une forte baisse de tarifs et de prestation.

Sécurité routière revue à la hausse

Le 25 aout dernier, un essai a été effectué en mettant en circulation six taxis sans chauffeur à Singapour. Cette situation a soulevé plusieurs débats, dont l’impact de cet avènement sur les assurances automobiles. Selon un site américain, la relation de cause à effet entre une voiture sans conducteur et la réduction des assurances pour un particulier est sans appel.

Dans un article paru sur le site, Jerry Albright, un expert en assurance, estime que les accidents de voiture baisseront de 80% d’ici 2040. En outre, selon une étude, environ 9 accidents sur 10 seraient causés par une erreur du chauffeur. Par ailleurs, pour le cas d’une voiture autonome, la responsabilité en cas d’accident n’est pas au propriétaire mais au fabricant automobile et de logiciels.


Les assureurs français bien préparés

Bien que le phénomène de voiture sans conducteur n’ait pas encore atteint le marché français, les assureurs s’y préparent déjà. Selon un expert en assurance, les Français aiment conduire et cette tendance risque de bouleverser le marché de l’assurance auto.

Ainsi, depuis le début du mois d’aout, une compagnie d’assurance a prévu une offre dédiée à ce type de voiture. Pour assurer son auto semi-autonome, le propriétaire bénéficie d’une réduction de 25%. Par ailleurs, la compagnie précise ses conditions.

Le véhicule doit être équipé d’au moins d’un régulateur de vitesse adaptatif avec fonction automatisée de freinage, de système de freinage d’urgence autonome, de dispositif de stationnement automatique pouvant gérer la direction et l’accélération.

50% prévue en France, 70% aux États-Unis

D’ici 2040, il deviendra beaucoup moins cher d’assurer son auto pour les propriétaires de véhicule autonome. En effet, ces derniers peuvent espérer bénéficier que d’une couverture sur les problèmes non liés au fabricant, comme le vol de voiture.

Aux États-Unis, un autre expert, Donald Light prévoit une baisse de 5% à 20% des couts de l’assureur d’ici 2020 jusqu’à 70% en 2040. En France, les prévisions sont plus prudentes. En effet, un spécialiste français avance une baisse de 50% étant donné les transformations auxquels il faut s’attendre.