Parlement européen résolution voitures connectées autonomes

Permettre une concurrence loyale

L’objectif principal de ce rapport de la TRAN, incitant la Commission européenne à publier une proposition de mesures concernant l’accès aux données des véhicules connectés et autonomes, est de permettre à l’ensemble des acteurs du secteur de l’automobile (mécaniciens, assureurs, etc.) « d’offrir leurs produits aux conducteurs à l’intérieur du véhicule, sans ingérence des constructeurs automobiles », explique Insurance Europe. Ceci doit permettre une concurrence équitable et loyale sur l’accès des données résultant de l’utilisation de ces véhicules connectés et autonomes.

La Fédération française de l’assurance se réjouit d’une telle résolution

Selon la Fédération française de l’assurance (FFA), il s’agit ici d’un « geste politique fort ». Elle insiste également sur le fait que cette résolution concernant l’accès aux données des véhicules de demain doit se faire dans le respect des « règles de confidentialités qui s’imposent et dans le cadre d’une concurrence libre et loyale ».

La FFA rappelle qu’il est nécessaire d’instaurer des règles au niveau européen sur un accès juste et respectant la vie privée des futurs conducteurs de véhicules connectés et autonomes.