Uber hausse prix neige Paris

Uber profite des intempéries pour augmenter ses tarifs

D’importantes chutes de neige ont paralysé la capitale et la région de l’Ile-de-France ce mardi soir. Les transports en commun ont été immobilisés et les véhicules de particuliers bloqués dans les embouteillages dès 17h, parfois pour toute la nuit.

Alors que certains Franciliens ont opté pour une commande sur la célèbre application de transport pour rentrer chez eux, ils ont eu la mauvaise surprise de voir des prix exorbitants s’afficher sur leur écran.

Du double au triple

Sur l’application, s’affichaient des tarifs importants pour des trajets parfois très courts. Par exemple, pour un trajet de 6 km au cœur de Paris normalement tarifé à 22 euros environ, il fallait débourser entre 52 euros (Uber pool) et 91 euros (Uber X) mardi soir. Pour les trajets en banlieue (Seine-Saint Denis ou Aéroport Charles de Gaulle), les prix montaient jusqu’à 145 euros.


A cela s’ajoutaient « d’éventuels frais bancaires » non inclus dans le prix ainsi qu’un prélèvement temporaire avant prise en charge correspondant à la moitié du tarif. Une hausse du prix de la course qui était simplement justifiée sur l’application par la mention « en raison d’une très forte demande ».

Face à cette flambée des prix, les utilisateurs n’ont pas hésité à exprimer leur colère et leur mécontentement sur les réseaux sociaux, captures d'écran à l'appui, accusant la compagnie de profiter « honteusement des intempéries pour voler ses clients de la région parisienne. ». Un manque de « solidarité » très mal perçu donc. Une mauvaise publicité pour l’application de transport « moins cher » alors même que les taxis classiques, eux, avaient conservé leurs tarifs habituels malgré les intempéries.