couple en voiture

Une union comme une séparation implique une modification, voire un changement de contrat d’assurance. Les principaux contrats concernés sont les contrats d’assurance maladie et complémentaires santé, les contrats d’assurance auto et l’assurance habitation. Pour mieux gérer ces divers changements, quelques astuces sont disponibles.

Quelques conseils utiles

Tous les changements, comme la séparation ou les divorces, représentent des motifs valables de résiliation de contrat pour un assureur. Qui dit nouvelle situation dit forcément une négociation pour revoir les tarifs à la baisse. Une personne séparée ou divorcée peut profiter de sa situation pour faire une comparaison auprès des autres établissements.

Cependant, l’assureur est en droit de demander un justificatif de changement de situation matrimoniale avant la modification du contrat. Ainsi, cela peut être une copie du jugement en cas de divorce, une déclaration sur l’honneur en cas de fin de concubinage ou une décision de fin de vie commune.


Impacts de la séparation sur l’assurance santé

Une séparation ou un divorce a forcément des impacts sur l’assurance, dont l’assurance automobile ou l’assurance maladie et les complémentaires santé. Le cas le plus fréquent implique un conjoint enregistré sur le compte de sécurité sociale de l’autre.

C’est surtout dans cette situation que la déclaration de séparation est obligatoire auprès de l’organisme gestionnaire. Ainsi, il est indispensable de réaliser la mise à jour de la carte Vitale. Par conséquent, les remboursements sont séparés et cela écarte les éventuelles erreurs.

Les enfants peuvent être rattachés sur les cartes Vitale de leurs deux parents, quoiqu’il reste plus intéressant économiquement de ne les rattacher qu’au contrat de mutuelle du parent qui en a la garde. Cela évite le paiement d’une double prime.

Les conséquences sur l’assurance auto et l’assurance habitation

Que ce soit en matière d’assurance automobile ou d’assurance habitation, les principes sont similaires. En effet, la procédure de résiliation de l’assurance dépend du titulaire du contrat. Dans le cas où l’assurance est au nom d’un des conjoints et que celui-ci quitte le logement assuré, le contrat est instantanément résilié.

Si la souscription du contrat est au nom du couple, une résiliation commune du contrat est indispensable. Souscrire à un nouveau contrat d’assurance habitation chez le même établissement est ensuite possible.

Dans le cadre de la gestion d’une assurance auto, il est indispensable pour le conjoint qui garde la voiture d’enlever le nom de son ancien compagnon du contrat pour éviter la réduction la prime d’assurance. Lors d’une nouvelle acquisition, le bonus sera le même que quand le couple était assuré ensemble.