augmentation-tarif-assurance

Dès le début de l’année, une progression de 0,8 % a été relevée et celle-ci est susceptible de s’étaler jusqu’en 2017 où une croissance de 1,5 % est prévue.

Malgré cela, certaines compagnies ont choisi de modérer leurs tarifs pour avoir plus de clients. C’est le cas notamment des MSI ou des professionnels de renom tels que Macif.

Des tarifs revus à la hausse en 2016 et 2017

L’expert en étude des marchés Facts & Figures a révélé que le coût des assureurs pourrait augmenter d’ici le début de l’année 2017. En janvier 2016, une hausse de 0,8 % a été enregistré, tandis que celle-ci pourrait être de 1,5 % en janvier 2017.


Cette hausse des tarifs est justifiée par un coût élevé de l’indemnisation des dommages corporels. De même, bien qu’aucune inflation n’ait été remarquée, les prix des pièces détachées et de la main d’œuvre ont progressé respectivement de 1,9 % et de 2,7 %.

Ainsi, même si le relèvement des franchises et la réduction des couvertures entrent en compte, comme c’était le cas cette année, l’augmentation du coût des assureurs est une évidence.

Révision à la baisse du coût de l’assurance voiture par quelques experts

Face à leurs nombreux concurrents, certains assureurs préfèrent se tourner vers une politique d’individualisation des tarifs. En effet, en 2016 afin d’attirer de nouveaux clients, beaucoup ont fixé leurs tarifs en fonction du profil de leur clientèle.

Durant 5 ans, les sociétaires des mutuelles sans intermédiaires ou MSI ont décidé de modérer leurs tarifs en leur affectant une progression d’environ 0,3 % de moins comparé à l’ensemble du marché.

Durant les cinq années précédentes également, les assureurs qui distribuent leurs produits par l’intermédiaire de leurs agents généraux ont adjoint une hausse d’environ 0,8 % sur leurs tarifs. Quant aux tarifs de l’assurance voiture de la Macif durant les deux années passées, ils ont augmenté pour baisser de 0,3 % en 2016.