Dieselgate Volkswagen bons résultats investissement électrique

Un chiffre d’affaire en augmentation de 6,2% en 2017

Beaucoup de personnes pensaient qu’avec le scandale du dieselgate, Volkswagen connaîtrait une chute inéluctable. La vérité est tout autre car le constructeur allemand présente de très bons résultats signe d’une santé éblouissante. « Un niveau jamais atteint par notre groupe », selon Mathias Müller.

En effet, le chiffre d’affaire du groupe a connu une hausse de 6,2% l’année dernière et la marge opérationnelle a pratiquement doublé par rapport à 2016 (+6% contre +3,3%).

Selon le PDG du groupe, la crise du dieselgate a poussé l’entreprise à aborder de nouveaux virages stratégiques. En outre, la société ne compte pas se reposer sur ses lauriers et compte investir massivement dans l’électrique.


20 milliards d’euros investis dans l’électrique en Chine et en Europe

Dans l’électrification de ses gammes, Volkswagen voit grand. Le PDG du groupe a annoncé un investissement de près de 20 milliards d’euros dans des commandes de batteries électriques auprès de fournisseurs européens et chinois.

De plus, l’entreprise a développé une « feuille de route E » ambitieuse : produire des voitures électriques via 16 usines dans le monde d’ici 2022, lancer 80 nouveaux modèles électriques d’ici 2025 et proposer une version électrique pour chacun de ses modèles d’ici 2030.

Aussi, Volkswagen a pour ambition d’investir 34 milliards d’euros dans les 5 prochaines années, pour la recherche et le développement de la voiture du futur, une voiture 100% électrique et / ou autonome.

In fine, l’objectif, selon le PDG du groupe est de « fournir la plus large flotte de véhicules électriques au monde ».