changement assureur auto

Changer d’assurance auto, comment s’y prendre ?

La première étape est évidemment de trouver moins cher. Pour ce faire il est judicieux avant d’effectuer une comparaison assurance auto en ligne afin de faire un point sur les différentes garanties de son contrat actuel et sur les niveaux de couverture qu’elles offrent.

Il est courant que le meilleur moyen pour faire baisser le coût de ses cotisations soit finalement d’opter pour moins de garanties, en ne conservant que celles qui correspondent le plus à son profil, son style de conduite ou son véhicule et/ou en relevant le plafond de franchise des moins utiles afin de payer moins. Pas question cependant de rouler avec un niveau de protection au rabais pour payer moins cher.


Une fois les différentes garanties et leurs niveaux établis il suffit généralement de quelques clics et d’une dizaine de minutes au maximum pour obtenir une sélection des offres les plus pertinentes. Il ne reste plus qu’à faire son choix.

Grâce à la loi Hamon, c’est le nouvel assureur qui s’occupera de toutes les formalités administratives auprès de l’ancien, à partir du moment où l’assuré lui en confie le mandat. Trois semaines suffisent dans la plupart des cas pour que la migration soit complète.

Satisfait ? Pourquoi ne pas négocier une baisse ?

La Loi Hamon offre théoriquement aux conducteurs la possibilité de changer d’assurance tous les ans, mais rares sont encore les automobilistes qui usent de ce droit chaque année. Si vous êtes globalement satisfait de votre assureur, vous pouvez toujours essayer de négocier avec lui pour obtenir des tarifs plus attractifs.

Les arguments pour négocier son nombreux, au premier rang desquels viennent la fidélité et l’absence d’accidents responsables. N’hésitez pas non plus à faire jouer la concurrence, chiffres à l’appui. Il y a fort à parier qu’il consentira au moins un petit geste commercial pour vous conserver parmi ses assurés.