2 % à 3 % de hausse des tarifs d’assurance auto en 2018

La hausse tarifaire : une occasion pour changer de compagnie d’assurance

Le budget des Français n’est pas immédiatement perturbé par cette hausse, car celle-ci ne sera pas effective avant le 1er janvier 2018. Toutefois, il est possible de réaliser des économies sur son assurance auto.

À tout moment, les assurés qui ont souscrit leur contrat depuis plus d’un an peuvent changer d’assureur et adhérer à une offre plus intéressante. Il est à noter que la nouvelle compagnie se charge des démarches de résiliation de l’ancien contrat. Si vous souhaitez donc résilier votre contrat d’assurance auto, faites-le avant la fin de l’année.

L’assuré est cependant dans l’obligation de respecter le délai de préavis inscrit dans la clause. En général, il est de 30 jours à partir du moment où la compagnie d’assurance annonce une hausse tarifaire.


Les facteurs responsables de l’augmentation des tarifs d’assurance auto

En premier lieu, on peut citer l’augmentation du prix des pièces détachées. Cette politique adoptée par les constructeurs, et qui favorise l’acquéreur, a pour but de limiter le prix de vente de leurs véhicules. Par contre, cette stratégie désavantage l’assureur quand il indemnise l’automobiliste en cas d’incident.

En second lieu, les coûts de dépannage augmentent à cause des composants présents dans les véhicules, qui sont de plus en plus perfectionnés et sophistiqués. Avec l’avancée de la technologie, les frais de dédommagement vont continuer de s’accumuler pour les compagnies d’assurance.

Enfin, depuis plusieurs années, les dédommagements alloués aux victimes d’accidents de la route ne cessent de croître. L’Observatoire national interministériel de la Sécurité routière (ONISR) rapporte que pendant l’été, le nombre d’accidents corporels sur les routes s’accroît. Face à cette tendance, les coûts vont probablement s’élever.