Batiment d'Allianz

Après avoir proposé la formule connectée en 2015, le géant de l’assurance Allianz revient avec une nouvelle offre en France pour favoriser la sécurité du conducteur. Avant d’être expérimentées dans ce pays, les nouvelles technologies ont fait l’objet d’une analyse dans le centre de recherche de cet assureur.

Le nouveau service concerne les véhicules semi-autonomes avec une réduction de 25 % sur les tarifs. Le système a été mis en place pour réduire les diverses causes et le nombre grandissant des accidents.

Une nouvelle formule pour la sécurité du conducteur

L’efficacité des nouvelles technologies a été testée au sein du centre de recherches européen d’Allianz sur les risques automobiles, selon le directeur technique assurance des biens et des responsabilités de cette compagnie. Ces innovations seront ainsi utilisées par cette dernière pour optimiser la sécurité sur les routes.


Malgré les échecs passés, cet assureur a choisi la France pour expérimenter sa nouvelle formule. Cette dernière succède au système d’assurance connectée qui a été suggérée comme un nouveau produit dans l’assurance auto l’année dernière.

Après avoir accepté la surveillance de sa conduite, l’assuré peut bénéficier d’une réduction de 30 % sur ses primes. C’est à partir du smartphone que ce système rassemble les différentes informations sur la conduite en relevant trois indicateurs précis.

Ce sont le type d’usage, c’est-à-dire en semaine, le week-end, la nuit ou le jour, la fréquence d’utilisation de la voiture et le style de conduite, avec accélération, freinage, etc.

Souscrire un contrat d’assurance auto auprès d’Allianz

Les Français pourront désormais choisir une assurance auto pour leurs voitures semi-autonomes grâce à la compagnie d’assurance allemande implantée en France, Allianz.

Ce dernier propose une baisse de 25 % sur les cotisations si ces types de véhicules sont munis de stationnement automatique, d’un système de freinage d’urgence autonome ou d’un régulateur de vitesse.

C’est en considérant l’attitude des hommes face aux accidents de la route que ce tarif a été fixé. Les statistiques de la sécurité routière révèlent ainsi que sur 10 accidents enregistrés, 9 sont provoqués par le conducteur à cause d’un excès de vitesse, d’une inattention ou d’un manque de réflexe. Afin de réduire ces causes ainsi que le nombre d’accidents, des systèmes d’aide au pilotage ont été mis en place. Force est de constater que les sinistres continuent d’augmenter, tandis que les coûts des compagnies d’assurance diminuent.