Durcissement contrôles techniques

Interdiction de circuler en cas de découverte de l’un des 126 défauts critiques

Un renforcement des sanctions est également au programme. Ainsi, outre l’augmentation des points de contrôle, une liste de 126 défauts critiques est établie. La découverte de l’un d’entre eux au cours du contrôle entraîne la remise d’une vignette au propriétaire de la voiture, qu’il devra apposer sur son pare-brise. Les réparations nécessaires doivent alors être effectuées dans un délai de 24 heures sinon le conducteur s’expose au paiement d’une amende de 135 euros.

Hausse du coût et des délais de contrôle

Bien entendu, la multiplication des points à vérifier résultera en un allongement des délais, mais aussi des prix. De nombreux garagistes ont déjà prévenu leurs clients d’une probable révision à la hausse de leurs tarifs.

Il va sans dire que les nouvelles directives ne ravissent pas les automobilistes, qui y voient un moyen de les contraindre à acquérir un véhicule neuf. Les personnes à faibles revenus seront les plus fortement impactées, avec le risque pour certaines de se retrouver privées d’un outil de travail indispensable.