crit'air vignettes villes obligatoires

La vignette Crit’Air : quels sont les véhicules concernés ?

Il existe 6 niveaux différents pour ces vignettes. Ils permettent de classer les véhicules en fonction de leur année de production, de leur carburant et par conséquent de leur niveau de pollution. En pratique, il s’agit d’un macaron qui doit être obligatoirement apposé sur le pare-brise du véhicule dans certaines zones de circulation ou pendant les épisodes de pollution.

L'article R.411-19-1 du Code de la route précise que les vignettes sont obligatoires pour toute voiture commercialisée après 1997 et pour toute moto commercialisée après 2000. Actuellement, 6 métropoles ont adhéré au système : Paris intra-muros, Grenoble, Lyon, Lille, Strasbourg et Toulouse. Plus de 10 millions de véhicules en circulation sont concernés.


Chacune de ces villes a également établi sa propre classification pour les pics de pollution (vignettes concernées, durée etc) et ses propres zones de circulation restreinte. Dans ces zones, la vignette est obligatoire de façon permanente pour y circuler.

Concrètement, lors des pics de pollution, certains véhicules seront interdits de circulation. Par exemple, à Paris, pendant les pics, seuls les véhicules munis des vignettes électriques, 1, 2 et 3 pourront circuler. L’absence de vignette dans les zones concernées ou pendant les pics de pollution  est sanctionnée par une amende de 3ème classe.

Que deviennent les véhicules non concernés ?

Il s’agit des voitures immatriculées avant 1997 et motos d’avant 2000. Ces véhicules font l’objet d’une interdiction de circulation totale pendant les pics de pollution. Pour les ZCR de Paris, ils peuvent y circuler…. Sauf entre 8 heures et 20 heures du lundi au vendredi ! Ce qui équivaut implicitement à une certaine interdiction de circulation pour ces usagers.

Y-a-t-il des exceptions ?

Il existe des véhicules autorisés à circuler à tout moment quel que soit leur niveau de pollution. Ce sont les véhicules appartenant à des personnes handicapées, les véhicules de collection ainsi que les camions de déménagement, frigorifiques, citernes et véhicules d’approvisionnements et bien sûr les véhicules des pompiers. Ces véhicules n’ont donc pas besoin de vignette Crit’Air.

Par contre, les camions, utilitaires, autobus, car, scooters etc sont également concernés par ces vignettes. Les professionnels doivent donc également équiper leurs véhicules. Concernant les transports en commun, les mairies sont généralement équipées de véhicules aux vignettes Crit’Air électriques, 1 ou 2 rarement interdits à la circulation car peu polluants.

Pour plus d’informations sur les zones de circulation restreinte de vos villes, rapprochez-vous de la mairie ou de la préfecture.