Byton startup chinoise transformer secteur automobile

Byton : La voiture la plus connectée au monde ?

Le concept car de Byton cumule 3 caractéristiques essentielles de la voiture du futur : elle est 100% électrique, elle est parfaitement autonome et, surtout, elle est ultra connectée !

Le véhicule est d’ailleurs entièrement conçu comme un objet connecté. A l’image de nos smartphones, elle se déverrouille par reconnaissance faciale, elle se contrôle par commande vocales ou gestuelles et vous permet de faire à peu tout ce que vous faites déjà avec votre téléphone grâce à son (immense !) écran digital de 125 par 25 cm comme commander votre repas par exemple. Mais la firme chinoise veut aller plus loin et propose des fonctionnalités permettant de contrôler son rythme cardiaque, sa tension, son poids, etc. Via ses multiples capteurs positionnés sur le siège conducteur, le véhicule devient un véritable tracker santé.


Byton n’est pas et ne sera pas le seul constructeur automobile à proposer sa vision et son concept de la voiture du futur.

En effet, la mise en place de ce nouveau concept-car doit bien entendu être mis en lien avec l’actuelle transformation du monde automobile et la forte probabilité de voir dans les prochaines années la multiplication des voitures autonomes, électriques et équipés d’intelligence artificielle.

La voiture du futur selon Byton

Serait-ce bientôt la fin des voitures classiques que nous connaissons tous aujourd’hui ? Pour Byton, oui. Selon la startup, le futur de l’automobile n’est pas dans l’amélioration des performances de conduite mais bien dans la mise en place d’un véhicule où la technologie et la connectivité sont au cœur de l’expérience. C’est dans ce sens que l’entreprise précise que la voiture sera considérée dans quelques années, comme un lieu de vie, équivalent à la maison.

Reste à savoir maintenant si le concept-car de Byton restera à son stade de « concept » ou s’il sera commercialisé à grande échelle. Réponse en 2019 où la voiture est annoncée en Chine et en 2020 en Europe et aux États-Unis.

Crédit photo : Byton