La « démocratisation » de l’A110

L’année dernière, à ce même salon, Alpine avait présenté sa « Première Édition » de la A110. Une édition limitée à seulement 1955 exemplaires (clin d’œil à l’année de création du constructeur) et qui s’est écoulée en à peine 5 jours.

Cette année, la donne est différente. En effet, Alpine va présenter à l’occasion de ce salon, deux nouvelles versions de série : l’A110 Pure et l’A110 Légende.

La première ouvre la gamme et est axée sur la sportivité : un véhicule léger (1080 kg) grâce à la suppression de certains équipements comme les radars de stationnement, la caméra de recul ou encore le système audio Focal. Une version qui cible donc principalement les puristes et les amoureux de sensations fortes.


La deuxième version, quant à elle, cible principalement les conducteurs aimant le confort et le luxe. Celle-ci reprend les bases de la Première Édition, telles que le système audio Focal ou encore les radars de stationnement. Mais elle se distingue de la Pure grâce à des options comme les sièges chauffants et l’échappement actif.

Et le prix ?

Pour l’instant, aucune information concernant le prix exact de ces deux versions n’a été révélée. Cependant, selon le directeur général d’Alpine, Michael van der Sande, le prix pour la version Pure devrait être aux alentours de 55 000 euros, quand le prix de la deuxième version plus luxueuse, s’élèverait à 60 000 euros.

Reste à savoir maintenant si le constructeur français va réussir à confirmer son renouveau. Nous aurons des éléments de réponse le 08 mars, jour de l’ouverture de la nouvelle édition du salon de Genève.

Crédit photo : Alpine